Densité de puissance surfacique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La densité de puissance surfacique est la quantité de puissance (débit d'échange d'énergie) par unité de surface. On l'exprime en W/m2 ou, plus rarement, en son multiple, le kWh/m2·an (sachant que 1 W/m2 = 8,766 kWh/m2·an).

La densité de puissance surfacique peut être un critère important lorsqu'il existe une contrainte sur la surface disponible.

Applications[modifier | modifier le code]

L'intensité des ondes électromagnétiques peut être exprimée en W/m2. C'est le cas, par exemple, de la constante solaire.

Par ailleurs, on compare souvent différentes installations de production d'énergie renouvelable comme les éoliennes ou les panneaux photovoltaïques selon leur densité de puissance moyenne annuelle, mesurée en W/m2, calculée en prenant leur production annuelle d'énergie, divisée par la surface de terrain occupée et le nombre d'heures dans une année.

Par exemple, en France, les éoliennes terrestres ont généralement une production de puissance de l'ordre de 2 W/m2 en moyenne sur l'année, et les centrales solaires situées dans le sud de la France ont généralement une production de puissance de l'ordre de 4 à 8 W/m2 en moyenne sur l'année.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]