Dennis Muren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dennis Muren

Description de cette image, également commentée ci-après

Dennis Muren au International Press Academy’s 12th Annual Satellite Awards

Nom de naissance Dennis Elmer Muren
Naissance 1er novembre 1946
Glendale, Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Americaine
Profession Créateur d'effets spéciaux
Films notables Star Wars, Indiana Jones, Jurassic Park, ...

Dennis Muren (né le 1er novembre 1946 à Glendale, en Californie) est un créateur d'effets spéciaux américain, célèbre notamment pour ses travaux sur les films de Steven Spielberg ou George Lucas.

Ses débuts[modifier | modifier le code]

Muren commença tout jeune à s’intéresser à l’industrie du cinéma et des effets spéciaux. Pendant ses études de commerce au Pasadena City College, il réalisa un court-métrage de science-fiction, Equinox, pour la somme totale de 6 500 dollars. Une petite compagnie de distribution, Tonylyn Productions, fut intéressée et engagea le monteur Jack Woods pour en faire un long-métrage. À sa sortie en octobre 1970, Muren était crédité comme producteur, alors qu’il avait créé tous les effets spéciaux et réalisé une bonne partie du film lui-même. En dépit de critiques mitigées, voire mauvaises, le film réussit à rentabiliser l’investissement de 8 000 dollars qui avait été fait, et ses rediffusions successives tard dans la nuit à la télévision finirent même par lui donner un statut de film culte.

Après avoir obtenu son diplôme, Muren commença à travailler comme créateur d’effets spéciaux à plein-temps. Il fut engagé en 1976 par Industrial Light & Magic (ILM), alors un petit studio d’effets spéciaux fondé par George Lucas, un réalisateur peu connu. Le premier film d’ILM et de Lucas, Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir, sortit en 1977 et rencontra un large succès critique et commercial. Ce fut alors le film le plus rentable de tous les temps.

Carrière plus récente[modifier | modifier le code]

Muren fut un important pionnier dans les nouvelles technologies pour effets spéciaux. Il supervisa la transition d'ILM entre les techniques utilisant des maquettes et des miniatures animés en image par image et celles faisant appel aux images de synthèse créées par ordinateur, avec le film Terminator 2. « C’est le film dont je suis le plus fier », avoue-t-il lors d’une interview en 2000.

Ce fut lui qui convainquit Spielberg que la technologie d’ILM était suffisamment avancée pour réaliser des dinosaures convaincants pour le film Jurassic Park. Sans lui, les scènes où on les voit en pied auraient été animées image par image...

En juin 1999, il reçut une étoile sur le Hollywood Walk of Fame, devenant le premier créateur d’effets spéciaux à être ainsi récompensé. Il a aussi obtenu neuf oscars jusqu’à maintenant, plus que ce qu’aucun réalisateur a gagné à ce jour.

Il continue à travailler pour ILM aujourd’hui, sous le titre de « Senior Visual Effects Supervisor ».

Il tient un petit rôle muet dans Les Aventuriers de l'arche perdue, comme espion. Il est celui qui regarde au-dessus de son journal quand Indiana Jones (joué par Harrison Ford) monte à bord de l’avion.

Dennis est à présent marié à la réalisatrice du documentaire « Dream of The Sea Ranch » et créatrice de paysages Zara Muren. Ils ont deux enfants et vivent en Californie.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]