Denis la Malice (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Denis la Malice.

Denis la Malice (en anglais : Dennis the Menace) est une série de bande dessinée américaine, de type comic strip, créée par Hank Ketcham et publiée depuis mars 1951. Cette série ne doit pas être confondue avec une série de bande dessinée britannique d'Ian Chisholm et Dave Law, également dénommée Dennis the Menace, apparue quelques jours plus tôt dans l'hebdomadaire The Beano.

Le héros de la série est un petit garçon de cinq ans très malicieux et farceur qui s'appelle Denis Mitchell (« Dennis » dans la version originale) facilement reconnaissable à sa mèche blonde qui lui tombe devant les yeux et à ses taches de rousseur. Il ne cesse d'exaspérer son voisin, George Wilson, un postier retraité et passionné de jardinage, vivant avec sa femme Martha. Denis est souvent accompagné d'un gros chien blanc appelé Ruff.

Le personnage de Denis a été inspiré par le propre fils de Hank Ketcham, alors âgé de quatre ans et dénommé Dennis. Vers la fin de sa vie, Hank Ketcham a déclaré avoir regretté d'avoir donné le prénom de son fils au personnage de sa bande dessinée, ce qui aurait constitué un fardeau pour lui. Dennis Ketcham a souffert d'un état de stress post-traumatique au retour de la guerre du Vietnam et s'est brouillé avec son père, tandis que sa mère était morte en 1959 d'une overdose de drogue[1].

La série a été adaptée pour le cinéma et la télévision :

Denis la Malice (Dennis the Menace) est un film américain de Nick Castle sorti en 1993 ;
Denis la Malice (Dennis the Menace) est une série télévisée d'animation franco-américano-japonaise créée par Jean Chalopin (1985 - 1988) ;
Denis la Malice sème la panique (Dennis the Menace Strikes Again) est un film de Jeffrey Reiner réalisé en 1998.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. M. Keith Booker, Encyclopedia of Comic Books and Graphic Novels, vol. 1, pp. 147-150