Denis Vanier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Vanier.

Denis Vanier (né à Longueuil en 1949 - mort en 2000) est un poète québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

« Un véritable terroriste du verbe »

— Claude Gauvreau[1]

Né à Longueuil, Denis Vanier publie un recueil, Je, préfacé par Claude Gauvreau, à l'âge de 16 ans[1]. Il devient codirecteur d'Hobo-Québec et critique à Mainmise. En 1981, il publie Œuvres poétiques complètes[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Je, Édition Image et Verbe, 1965
  • Pornographic Delicatessen, Éditions Estérel, 1968
  • Catalogue d’objets de base, Éditions du Vampire, 1970
  • Lesbiennes d'acid, Éditions Parti pris, 1972
  • Le Clitoris de la fée des étoiles, Les Herbes rouges, 1974
  • Je, Éditions de l'Aurore, 1974 (réédition)
  • Comme la peau d'un rosaire, Éditions Parti pris, 1976
  • Koréphilie, en coll. avec Josée Yvon, Les Écrits des Forges, 1978
  • L'Odeur d'un athlète, Éditions Cul Q, 1979
  • Phases critiques, en coll. avec Josée Yvon, Éditions Transpercées, 1980
  • Œuvres poétiques complètes, tome I, Éditions Parti pris / VLB Éditeur, 1981
  • Rejet de prince, VLB Éditeur, 1984
  • L'Âme défigurée, en coll. avec Josée Yvon, Éditions de l’Atelier de l’Agneau, Belgique, et du Castor astral, France, 1984
  • Cette langue dont nul ne parle, VLB Éditeur, 1985
  • L'Épilepsie de l'éteint, Les Écrits des Forges et La Table rase, 1988
  • Travaux pratiques, en coll. avec Josée Yvon, Éditions Transpercées et Remi Ferland, 1988
  • Les Stars du rodéo, Les Écrits des Forges, 1990
  • Hôtel Putama, Éditions de La Huit, 1991
  • Une Inca sauvage comme le feu, Éditions de La Huit, 1992
  • L'Hôtel brûlé, Les Écrits des Forges, 1993
  • Je ne reviendrai plus (textes choisis 1970-1994), Éditions Espace global, 1994.
  • Le Fond du désir, Les Herbes rouges, 1994
  • Renier son sang, Les Herbes rouges, 1996
  • La Castration d'Elvis, Les Herbes rouges, 1997
  • Vanierama, livre objet, en coll. avec Richard Gingras, Robert Tanguay et Guy Boutin, Éditions Le Relieur Fou, 1997
  • Noyée dans le bain avec son chat, Éditions Docteur sax, 1998
  • Tu me trompes avec un oiseau, Les Herbes rouges, 1998
  • Le Baptême de Judas, Les Herbes rouges, 1998
  • L'Urine des forêts, Les Herbes rouges, 1999
  • Porter plainte au criminel, Les Herbes rouges, 2001

Le fonds d'archives de Denis Vanier est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b « Denis Vanier (1949-2000) Poète », Bilan du siècle, Université de Sherbrooke,‎ 2010
  2. Laurent Mailhot et Pierre Nepveu, La poésie québécoise : Des origines à nos jours, Montréal,‎ 2007
  3. Fonds Denis Vanier (MSS387) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).