Denis Amelote

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Denis Amelote ou Amelotte, né en 1609 à Saintes de Méry, écuyer, et de Madeleine Guy ; mort le 7 octobre 1678 à Paris, est un religieux français, membre de la congrégation de l'Oratoire et traducteur du Nouveau Testament.

Biographie[modifier | modifier le code]

Denis Amelote est ordonné prêtre en 1631. Grand vicaire de Monseigneur de Brandon, évêque de Périgueux en 1648, auquel il avait enseigné la théologie. Il devient Docteur en Sorbonne. Disciple enthousiaste du P. Charles de Condren, second supérieur général de la congrégation de l'Oratoire, il y entre en 1650, après la mort de son maître dont il rédige une biographie en 1643, révisée en 1657. On lui doit de nombreux ouvrages de théologie et particulièrement des livres contre le jansénisme ainsi que le rituel du diocèse de Périgueux. Il passe également de longues années à traduire le Nouveau Testament, publié en quatre volumes de 1666 à 1670.

Il fut un ferme opposant au jansénisme, et un membre éminent de l'École française de spiritualité dans l'esprit du christocentrisme du cardinal de Bérulle.