Dendrocnide moroides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dendrocnide moroides

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Dendrocnide moroides

Classification APG III (2009)
Règne Plantae
Clade Angiospermes
Clade Dicotylédones vraies
Clade Rosidées
Clade Fabidées
Ordre Rosales
Famille Urticaceae

Nom binominal

Dendrocnide moroides
(Wedd.) Chew, 1965

Synonymes

Laportea moroides Wedd. Urticastrum moroides (Wedd.) Kuntze

Dendrocnide moroides est un arbuste de la famille des Urticaceae.

C'est un grand arbuste originaire de zones de forêt pluviale du Nord-Est de l'Australie, des Moluques et en Indonésie. Il est surtout connu pour ses poils urticants qui couvrent toute la plante et délivrent une toxine puissante quand on la touche. c'est l'espèce la plus virulente des plantes urticantes.

D. moroides se développe habituellement sur une seule tige centrale atteignant 1 à 2 mètres de hauteur. Il possède de grandes feuilles en forme de cœur qui font environ 12 à 22 cm de long et 11 à 18 cm de large, avec des bords finement dentés. L'espèce est un colonisateur des clairières de la forêt tropicale, les graines germant en plein soleil après un dérangement du sol.

L'espèce est unique dans son genre à avoir des inflorescences bisexuelles dans lesquelles les quelques fleurs mâles sont entourées de fleurs femelles. Les fleurs sont petites et une fois pollinisés la tige gonfle pour former le fruit. Les fruits sont juteux et ressemblent à des mûres aux tons rose à pourpre. Chaque fruit contient une seule graine qui est à l'extérieur du fruit.

Le contact avec les feuilles et les tiges provoquent la cassure des petites ampoules de silice qui pénètrent dans la peau. La piqûre provoque une sensation de brûlure douloureuse qui peut durer des jours voire des mois et la zone lésée se couvre de petites taches rouges s'unissent pour former une masse rouge et gonflée (urticaire). La piqûre est connue pour avoir tué un homme et elle peut aussi tuer des chiens et des chevaux. Toutefois la piqûre ne gêne pas plusieurs espèces de petits marsupiaux, comme le Pademelon à pattes rouges, les insectes et les oiseaux qui mangent leurs feuilles. Des recherches ont été effectuées sur la composition de la neurotoxine, mais sa composition exacte et son mode d'action restent inconnus.

Bien que relativement courante dans le Queensland, l'espèce est rare dans la partie la plus méridionale de son territoire et est répertoriée comme espèce menacée en Nouvelle-Galles du Sud.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :