Delphine Minoui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Delphine Minoui, née en 1974 est une journaliste française spécialisée notamment dans le monde iranien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Major de promotion du CELSA (section journalisme) en 1997 puis diplômée de l'EHESS en 1999, Delphine Minoui s'installe en Iran pour exercer sa profession. Correspondante de France Inter et France Info dès 1999, elle collabore à partir de 2002 au Figaro. Elle a également réalisé et collaboré à plusieurs documentaires.

En 2006, Delphine Minoui a été la lauréate du prix Albert-Londres pour une série d'articles sur l'Irak et l'Iran[1].

Elle a écrit récemment sur Nojoud Ali, la première petite fille à avoir obtenu le divorce au Yémen.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Delphine Minoui, Layla Demay (dir.) et Laure Watrin (dir.) (ill. Sophie Bouxom), Les Pintades à Téhéran : Chroniques de la vie des Iraniennes, Paris, Éditions Jacob-Duvernet, coll. « Les Pintades à »,‎ 23 mai 2007, 1e éd., 15,5 cm × 24 cm × 1,6 cm, couverture couleur, broché, 198 p. (ISBN 978-2-84724-155-6, LCCN 2007485179, lire en ligne)
  • Delphine Minoui, Tripoliwood, Paris, Grasset,‎ 5 octobre 2011, 1e éd., 20,5 cm × 13 cm, couverture couleur, broché, 208 p. (ISBN 978-2-246-79087-7)}

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Delphine Minoui reçoit le prix Albert-Londres » sur le site du Nouvel Observateur, 19 mai 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]