Dehomag

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dehomag, acronyme de Deutsche Hollerith-Maschinen Gesellschaft mbH (« Compagnie allemande des machines Hollerith » en français) était une compagnie allemande, filiale et franchise d’IBM. Le nom allemand Hollerith se réfère à leur technologie de machines à cartes perforées, qui fut développée vers 1890 par le chercheur germano-américain éponyme Herman Hollerith pour le U.S. Census Bureau (Bureau du Recensement des États-Unis).

Le 8 janvier 1934, la Dehomag ouvrit une usine de mécanographie à Lichterfelde, quartier de Berlin. À l'inauguration officielle de l'usine, se trouvaient Rudolf Schmeer, représentant le Deutsche Arbeitsfront, et Arthur Görlitzer, sommité du parti nazi qui représentait le Sturmabteilung.

Depuis cette date, Dehomag a fourni la technologie Hollerith au IIIe Reich d’Adolf Hitler, permettant un renouvellement industriel rapide en vue du réarmement et une diminution du chômage. Cette technologie a été accusée d'avoir facilité la réalisation de la Solution finale par le régime nazi.

La liste des clients était impressionnante dans la plupart des secteurs économiques : moteurs d'avions, houillères, produits chimiques, appareils électriques, véhicules à moteurs, construction navale, chemins de fer/autobus/tramways, compagnies d'assurances, banques, services publics, fer et acier, turbines moteurs et tracteurs.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]