Deepolis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Deepolis est un jeu vidéo en ligne par navigateur créé par la société Bigpoint. Il est sorti le 17 décembre 2008. Le jeu est disponible en 20 langues. Il est gratuit, mais offre cependant la possibilité d'acheter du contenu additionnel grâce à un système d'argent virtuel récolté au sein du jeu ou encore via différentes offres (compte premium, etc.).

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Dans Deepolis, le joueur incarne un amiral de l'une des trois fractions proposée (Naute, Jafnhar ou Scion) et combat à bord d'un sous marin. Le but est de couler les sous-marins ennemis (joueurs ou NPCs) ainsi que d'accomplir un certain nombre de quêtes. De cette manière, le joueur accumule des points d'expérience (PE) pour faire progresser son niveau.

Les joueurs peuvent former des clans de façon à lutter contre les NPCs ou les autres clans. Des alliances sont possibles pour s'entraider en cas de guerre de clan.

Une quatrième fraction (naskaar) apparaît, non jouable, pour défier tout amiral qui se présente sur leur passage.

Les joueurs peuvent être commerçants, connaissant tous les prix des marchandises dans les bases, recruteurs, qui comme leur nom l'indique recrutent de nouveaux membres pour le clan, ou même chef de clan, chef d'un groupe d'amiraux d'une même fraction.

Les joueurs doivent récolter des Cel pour acheter des armes, des munitions, des sous marins, des protections, des turbines ou même pour postuler dans un clan. Ils peuvent trouver également des Hélix pour acquérir des objets élites, pour réparer leur sous marin ou pour les échanger contre des Cel via la banque (1 Hélix=10 Cel).

On trouve dans le Bazar les objets élites que les joueurs peuvent acheter avec leurs Cel.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Deepolis a été nommé par le Prix allemand pour les développeurs dans la catégorie « Meilleur jeu par navigateur en 2009 »[1] et pour le KGC Award 2009[2]. Le jeu a remporté le Red Dot Design Award 2009 dans la catégorie « Digital Games »[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Article sur le jeu de mise en candidature au Prix allemand pour les développeurs
  2. (de) Article sur le jeu de mise en candidature aux Prix KGC 2009
  3. (de) Article sur l'gagné du «red dot design award de la communication

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]