Debiopharm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

46° 30′ 54″ N 6° 38′ 28″ E / 46.514955, 6.641142 ()

Groupe Debiopharm

Création 1979
Fondateurs Dr Rolland-Yves Mauvernay
Personnages clés
  • Dr Rolland-Yves Mauvernay, Président,
  • Thierry Mauvernay, Vice-président exécutif,
  • Dr Bertrand Ducrey, CEO Debiopharm SA,
  • Dr Cédric Sager, CEO Debio R.P. SA
Forme juridique Société anonyme
Siège social Drapeau de Suisse Lausanne (Suisse)
Activité Industrie pharmaceutique
Produits
  • Eloxatin/Elplat,
  • Decapeptyl/Trelstar/Pamoreli®,
  • Moapar/Salvacyl
Sociétés sœurs
  • Debiopharm SA,
  • Debio R.P. SA,
  • Debioinnovation SA,
  • Debiomanagement SA
Effectif 340
Site web www.debiopharm.com

Debiopharm est un groupe pharmaceutique suisse.

Structure[modifier | modifier le code]

Debiopharm a été fondé en 1979 par le Dr Rolland-Yves Mauvernay. Le groupe a son siège à Lausanne en Suisse et il comprend quatre sociétés :

  • Debiopharm International S.A. acquiert des licences sur des produits biologiques jugés prometteurs, les développe puis les cède à des entreprises pharmaceutiques pour la commercialisation[1]
  • Debiopharm Research & Manufacturing S.A. (recherche pharmaceutique) qui fait de la recherche appliquée sur des molécules et des systèmes de délivrance de médicaments. Ce site de production a été inspecté et enregistré auprès de la FDA (Food and Drug Administration, États-Unis), et il est certifié par Swissmedic et l'Anvisa (Agência Nacional de Vigilância Sanitária, Brésil) (pt)[2].
  • Debiopharm Diagnostics S.A. finance les investissements de Debiopharm dans des start-up biotechnologiques et pharmaceutiques.
  • Debiopharm Investment S.A. est actif dans la finance et l'immobilier

Histoire[modifier | modifier le code]

Rolland-Yves Mauvernay a fondé Debiopharm en 1979. En 1981, le laboratoire Cytotech est créé à Martigny en Suisse et il devient après quelques années Debio R.P. Au départ, la société travaille sur l'interféron et, en 1982, elle commence à se concentrer sur la triptoréline (en), après avoir acquis les droits pour son développement auprès de l'Université Tulane. La première autorisation de mise sur le marché de la triptoréline est obtenue en France en 1986[réf. nécessaire].

En 1989, Debiopharm acquiert la licence pour l'oxaliplatine de l'Université de Nagoya City. Le médicament est approuvé en premier lieu en Europe en 1996.

En septembre 2004, après avoir occupé différents locaux à Lausanne, Debiopharm Group déménage son siège à l'adresse actuelle. En 2011, le groupe emploie 340 personnes et dispose d'un réseau de 400 consultants externes[réf. nécessaire].

Prix[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Debiopharm est en tête du classement PME Ressources Humaines du magazine Bilan[3]
  • 2010 : Debiopharm Group reçoit le prix Frost & Sullivan European Biopharmaceutical company of the Year Award[4]
  • 2004 : Eloxatin obtient le Prix Galien[5]

Actions de parrainage[modifier | modifier le code]

Debiopharm a financé une chaire à l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL)[6] et sponsorise trois prix scientifiques :

  • Le Debiopharm Group Life Sciences Award (EPFL, Lausanne, Suisse)[7],[8]
  • Le JCA-Mauvernay Award au Japon (Japan Cancer Association, JCA)[9]
  • Le Prix Debiopharm Valais pour les sciences de la vie en Suisse[10]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]