Debaltseve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Debaltseve
Дебальцеве
Blason de Debaltseve
Héraldique
Drapeau de Debaltseve
Drapeau
Gare de Debaltsevo
Gare de Debaltsevo
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Subdivision Flag of Donetsk Oblast.svg Oblast de Donetsk
Maire Andriï Bondartchouk
Code postal 84700 — 84790
Indicatif tél. +380 6249
Démographie
Population 25 987 hab. (2013)
Densité 1 074 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 19′ N 38° 24′ E / 48.317, 38.448° 19′ Nord 38° 24′ Est / 48.317, 38.4  
Altitude 308 m
Superficie 2 420 ha = 24,2 km2
Divers
Fondation 1878
Statut Ville depuis 1938
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Donetsk

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Donetsk
City locator 14.svg
Debaltseve

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Debaltseve

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Debaltseve
Sources
Liste des villes d'Ukraine

Debaltseve (en ukrainien : Дебальцеве) ou Debaltsevo (en russe : Дебальцево) est une ville de l'oblast de Donetsk, en Ukraine. Sa population[1] s'élevait à 25 987 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Debaltseve est située dans le bassin industriel du Donbass, à 58 km au nord-est de Donetsk.

Administration[modifier | modifier le code]

Le territoire municipal est partagé en plusieurs secteurs:

  • Le microraïon central (Tsentralny; «Центральный») occupe le centre-ville. C'est ici que se trouvent les administrations principales de la ville : le conseil municipal, le comité exécutif, l'administration des Affaires intérieures, le centre de transmissions de la ville, etc. C'est ici également que se trouvent la gare, le dépôt de locomotives et celui des wagons.
  • Le microraïon Tcheriomouchki («Черёмушки») recouvre l'ouest de la ville. Il a été construit dans les années 1970 sur des marais asséchés et consiste en immeubles d'habitation de trois à quatre étages.
  • Le faubourg de Riazantsev (d'après le nom d'un héros de la guerre civile d'après la révolution d'Octobre) se trouve au sud-est de la ville. Il est traversé par l'autoroute M04 Znamenka-Lougansk-Izvarino.
  • Le faubourg Zavodskoï a été fondé à la fin du XIXe siècle autour d'une usine (zavod signifie usine) mécanique. Il a été réaménagé à l'époque soviétique avec des bâtiments d'un ou quatre étages. C'est ici que se trouve le stade Avant-Garde («Авангард») et la caserne principale de pompiers.
  • Le faubourg Tolstoï (familièrement Tolstovka), nommé en l'honneur d'Alexis Tolstoï qui a décrit des épisodes qui se sont déroulés dans la gare de la ville pendant la guerre civile[2], se trouve à l'est de la ville. Il consiste en des maisons individuelles. C'est ici que se trouvent la clinique centrale municipale et la colline de la Gloire.
  • Le microraïon Vostotchny (de l'Est; «Восточный») est l'un des quartiers les plus récents de la ville avec des immeubles à quatre étages.
  • Le faubourg Koniaïev (du nom d'un révolutionnaire fusillé à la gare de Debaltsevo, le 28 décembre 1917) s'étend le long de la voie ferrée.
  • Le microraïon du Cinquantenaire de la Victoire (Микрорайон им. 50-летия Победы) est constitué de grands immeubles d'habitation et d'usines.
  • Le microraïon Festivalny (du Festival; «Фестивальный») se trouve au nord de la ville avec des grands immeubles d'habitation. C'est le quartier le plus récent de la ville avec des usines et des entreprises en lien avec le chemin de fer, la station météorologique, l'usine d'asphalte, le complexe sportif My (ce qui signifie Nous), etc.
  • Le faubourg du Huit-Mars (посёлок «8 Марта») est l'un des plus éloignés du centre-ville.
  • Le faubourg Oktiabrsky (d'Octobre; посёлок Октябрьский) à la limite nord-est.

Histoire[modifier | modifier le code]

Debaltseve en janvier 2015.

La localité a été fondée en 1878 autour d'une gare ferroviaire sous le nom de Debaltsevo. Des ateliers de mécanique et des ateliers pour l'entretien du matériel ferroviaire, un dépôt de chemin de fer furent construits autour de la gare à partir de 1894. Debaltseve, qui comptait 2 048 habitants en 1897 vit sa population atteindre 20 000 habitants en 1911. En 1921, à la fin de la guerre civile, la population de la ville s'élevait à 9 595 personnes et 65,9 pour cent des actifs travaillaient dans le transport ferroviaire. L'usine de mécanique fut reconstruite en 1925. Dans les années 1930, la ville se modernisa avec l'installation de réseaux d'électricité et d'adduction d'eau. Des équipements culturels furent construits, notamment un palais de la culture avec une salle de 1 200 places et un stade. En 1938, Debaltsevo reçut le statut de ville.

Depuis la mi-avril 2014, les miliciens de la « République populaire de Donetsk » autoproclamée contrôlent cette ville russophone. Mais, à la suite de l'attaque de l'Armée ukrainienne de l'ATO[3] Debaltseve connaît des combats très violents[4] à partir du 28 juillet 2014[5]. Les forces ukrainiennes s'emparent totalement de la ville le 29 juillet au soir. Elle est reprise par les forces de la « République populaire de Donetsk » à la fin du mois d'août 2014, pour être reprise ensuite par les milices ukrainiennes. De violents combats y ont lieu à la fin de janvier 2015[6], les forces d'artillerie gouvernementales établies aux alentours étant repoussées le 26 janvier[7] au-delà de Svetlodarsk. Elles abandonnent des pièces d'artillerie à Nikichino, le 1er février 2015[8]. Les forces ukrainiennes[9], dont le bataillon Donbass, abandonnent la ville le 18 février 2015[10][11].

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[12] :

Évolution démographique
1897* 1923* 1926* 1939* 1959* 1970*
2 048 9 586 13 100 34 202 33 847 35 366
1979* 1989* 2001* 2011 2012 2013
33 871 35 511 30 246 26 255 26 026 25 987


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La population est à 80% russophone
  2. Dans son récit Une nuit de gel
  3. C'est-à-dire de l'Opération Anti-Terroriste, expression utilisée par le gouvernement ukrainien pour désigner les forces séparatistes pro-russes du Donbass.
  4. (en) « The Ukrainian military storm Debaltsevo's which is between Donetsk and Lugansk », sur https://news.pn,‎ 26 juillet 2014 (consulté le 28 juillet 2014)
  5. « Les deux semaines qui ont fait perdre la main à Vladimir Poutine », Le Monde, 30 juillet 2014, p. 2.
  6. (ru) article du 26 janvier 2015 de Rousskaïa Vesna: « Le chaudron de Debaltsevo est fermé. »
  7. Le Figaro, 27 janvier 2015, p. 7.
  8. (ru) Vidéo des munitions abandonnées par les forces gouvernementales
  9. Principalement représentées par la 128e brigade d'infanterie du génie, le 8e régiment des Spetsnaz (services spéciaux) et les milices de la Garde nationale, ainsi que le bataillon Donbass, cf RIA Novosti
  10. Le Figaro, article du 18 février 2015
  11. Le Figaro, L'armée ukrainienne se retire de la ville stratégique de Debaltseve, article du 18 février 2015]
  12. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(uk) « Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2010, 2011 et 2012 », sur database.ukrcensus.gov.ua« Office des statistiques d'Ukraine : population au 1er janvier 2011, 2012 et 2013 », sur database.ukrcensus.gov.ua

Liens externes[modifier | modifier le code]