Death in Venice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Mort à Venise

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mort à Venise (homonymie).

Death in Venice (en français La Mort à Venise) est un opéra en deux actes de Benjamin Britten, sur un livret de Myfanwy Piper inspiré de la nouvelle éponyme de Thomas Mann, La Mort à Venise.

L'opéra a été créé le 16 juin 1973 à Snape Maltings (en) pendant le festival d'Aldeburgh. Le ténor Peter Pears (par ailleurs compagnon de Britten) jouait le rôle d'Aschenbach, tandis que le baryton John Shirley-Quirk interprétait huit rôles différents. Tadzio y est un danseur muet, accompagné par de la musique de gamelan, symbolisant une impossible communication entre les deux personnages majeurs.

Distribution de la création[modifier | modifier le code]

  • Peter Pears : Gustav von Aschenbach (ténor)
  • John Shirley-Quirk : le voyageur / le vieux dandy / le vieux gondolier / le directeur de l'hôtel / le barbier / le chef des acteurs / voix de Dionysos (baryton)
  • Deanne Bergsma : La mère polonaise (danseuse)
  • Robert Huguenin : Tadzio, son fils (danseur)
  • Elisabeth Griffiths et Melanie Phillips : les sœurs de Tadzio (danseuses)
  • Nicolas Kirby : Jaschiu, ami de Tadzio (danseur)
  • Thomas Edmonds : le portier de l'hôtel (ténor)
  • Michael Bauer : la batelier (baryton)
  • Stuart Harling : le serveur de l'hôtel (baryton)
  • Alexandra Browning : la mère russe (soprano)
  • Michael Follis : le père russe (basse)
  • Angela Vernon Bates : la mère allemande (mezzo-soprano)
  • Robert Carpenter Turner : le guide (baryton)
  • Peter Leeming : l'employé anglais (baryton)
  • Anne Kenward : la gouvernante (soprano)
  • Iris Saunders : la vendeuse de fraises (soprano)
  • Sheila Brand : la vendeuse de dentelles (soprano)
  • Anne Wilkens : le vendeur de journaux (soprano travesti)
  • Stephen James Adams : le verrier (ténor)
  • Neville Williams et Penelope Mackay : promeneurs (ténor et mezzo-soprano)
  • James Bowman : voix d'Apollon (contreténor)
  • Marchands, musiciens, acrobates, gondoliers

Commentaires[modifier | modifier le code]

D'après Renaud Machart, « le livret est beaucoup plus fidèle à l'original que ne l'est le scénario »[1] du film homonyme de Luchino Visconti.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Death in Venice : captation de la production du festival de Glyndebourne 1990.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Monde, 23 mai 2008.