Death Mills

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Death Mills

Titre original Death Mills
Réalisation Billy Wilder
Sociétés de production U.S. Army Signal Corps
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Documentaire
Sortie 1945
Durée 22 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Death Mills est un court métrage américain réalisé par Billy Wilder, sorti en 1945.

Death Mills signifie « Les Moulins de la mort » ; le film est un documentaire sur la découverte des camps de concentration nazis par les Alliés en 1945.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film fut à l’origine tourné avec une bande son en allemand pour être projeté dans l’Allemagne et l’Autriche occupées. Il s’agit du premier documentaire montrant ce que les Alliés découvrirent lorsqu’ils libérèrent les camps d’extermination nazi : les survivants, les conditions de vie, et la preuve d’un génocide. Le film fait état des aspects économiques de l’opération des camps. Des membres du personnel de ceux-ci, faits prisonniers, y sont interrogés. Et l’on y voit la visite forcée des habitants de villes voisines qui, de même que leurs compatriotes, sont accusés de complicité dans les crimes nazi – c’est l’une des rares condamnations de cette sorte enregistrées dans les archives alliées de la Seconde Guerre mondiale[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Traduction du commentaire sur le film sur IMDb, par le National Center for Jewish Film.

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Death Mills sur l’Internet Movie Database