Dead prez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

dead prez

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

dead prez en concert à Lansing en 2009

Informations générales
Pays d'origine Tallahassee, Floride / Brooklyn, New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rap politique, hip-hop alternatif
Années actives Depuis 1990
Labels Loud Records
Relativity Records
Site officiel deadprez.com
Composition du groupe
Membres stic.man
M-1
Logo

Dead Prez, stylisé dead prez, est un duo américain de rap.

Leur célébrité est due à leur style percutant et à leurs textes engagés. Ces derniers ont pour thème le racisme, la pédagogie critique, l'activisme contre l'hypocrisie des différents gouvernements américains, et le contrôle tentaculaire des grandes entreprises sur les médias, en particulier sur les labels de hip-hop. dead prez a pris position dès son premier album, déclarant sur leur titre phare, I'm a African qu'il se situait « quelque part entre N.W.A. et Public Enemy ». Le groupe est aussi très proche du rappeur Paris de San Francisco. Le nom du groupe fait référence aux « Dead Presidents » (« présidents morts ») qui figurent sur les billets de dollar américains américains.

Membres[modifier | modifier le code]

  • stic.man (Khnum Muata Ibomu)
  • M-1 (Mutulu Olugbala)

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1990, M-1, originaire de Brooklyn, est à Tallahassee à la FAMU (Florida Agricultural and Mechanical University) où il rencontre stic.man et trouve avec lui des points communs en leur amour de la musique et du savoir. « Je baignais dans les idées des Black Panthers », dixit M-1, « J'ai appris leur vie, cela m'a aidé à me former. »

stic.man : « J'ai réalisé qu'il y avait une lutte que je devais rejoindre ». Cette démarche mène M-1 à s'inscrire au International Democratic People's Uhuru Movement (InPDUM) à Chicago pour trois ans pendant que stic.man reste en Floride où il commence à avoir divers problèmes. Motivé par les travaux qu'il y effectue, M-1 décide qu'il est temps de se concentrer sur la musique et stic.man approuve.

dead prez transcrit son éducation politique en textes de rap. Lord Jamar de Brand Nubian les découve à New York et les aide à signer un contrat avec Loud Records. Mais être les petits nouveaux d'un label tel que Loud, qui produit entre autres le Wu-Tang Clan et Mobb Deep n'est pas facile. dead prez n'est pas la priorité de Loud Records mais cela ne les empêche pas de se constituer rapidement un public de fans grâce à ses performances outrancières (brûlant des billets et lançant des pommes au public, déclarant qu'ils devaient manger de façon saine).

Le premier album du duo, Let's Get Free, sort en 2000. On y trouve le hit Hip-Hop, déjà sorti l'année précédente. L'accueil des critiques est bon[1]. La forte diatribe politique est personnifiée par la présence de l'activiste Omali Yeshitela. Le titre Animal in Man, une nouvelle version d'Animal Farm de George Orwell, est aussi très significatif. La version instrumentale de leur morceau Hip-Hop a été utilisée par Dave Chappelle comme générique de son show sur Comedy Central.

En 2001, sort Get Up, avec The Coup, un autre groupe d'activistes hip-hop.

En 2002, dead prez publie sa première mixtape Turn off the Radio: The Mixtape Vol. 1, suivie de Turn off the Radio: The Mixtape Vol. 2: Get Free or Die Tryin' en 2003. En 2004, le second album, RBG: Revolutionary But Gangsta, sort.

En 2006, les deux rappeurs apparaissent dans le documentaire réalisé par Michel Gondry Dave Chappelle's Block Party. La même année, avec les anciens acolytes de 2Pac, Outlawz, ils sortent un album intitulé Can't Sell Dope Forever. La chanson Hell Yeah se retrouve sur la bande originale du film 2 Fast 2 Furious.

dead prez utilise l'hexagramme « shi », « Diriger » ou « L'armée », comme emblème.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Album live[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

Avec Outlawz[modifier | modifier le code]

Stic.man & Young Noble[modifier | modifier le code]

Albums solo[modifier | modifier le code]

M-1[modifier | modifier le code]

Stic.man[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Stic.man - The Art of Emcee-ing

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Matt Conaway, « Let's Get Free - Dead Prez », Allmusic (consulté le 23 décembre 2011)