De l'or pour les braves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

De l'or pour les braves (Kelly's Heroes) est un film américain réalisé par Brian G. Hutton, sorti le .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, en France, Kelly (Clint Eastwood), un ancien lieutenant rétrogradé, capture un colonel du renseignement allemand. Lorsque Kelly remarque que son prisonnier dispose d'un lingot d'or, il le saoule pour obtenir des informations. Avant qu'il ne soit tué, le prisonnier ivre révèle qu'il y a un stock de 14 000 barres d'or entreposées dans un coffre de banque, à 40 kilomètres, dans les lignes allemandes, dans la ville de Clermont-en-Argonne.

Kelly recrute le reste du peloton, y compris le sergent incrédule « Big Joe » (Telly Savalas). Finalement, d'autres soldats doivent être recrutés ou s'invitent dans l'opération. Comme le sergent des approvisionnements « Crapgame l'escroc » (Don Rickles) ou un anachronique pré-hippie, commandant de chars Sherman, « Oddball le cinglé » (Donald Sutherland), ainsi qu'un certain nombre de stéréotypes de G.I., présentés comme compétents, mais las de la guerre.

Il devient rapidement évident que leur propre armée est tout autant un obstacle que les Allemands. Un chasseur bombardier allié les prend pour des ennemis et les attaque. Ils doivent poursuivre à pied et lutter contre des patrouilles allemandes.

Quand le général Colt (Carroll O'Connor), un opportuniste fanatique, capte des messages radio du peloton qui progresse, il les interprète comme une percée audacieuse des troupes. Et il se précipite en première ligne pour accompagner cette percée. Il y voit une belle occasion de gloire.

Les hommes de Kelly se hâtent vers la ville pour y parvenir avant leur propre armée. Là, ils découvrent que la ville est défendue par trois redoutables chars Tigre avec un appui d'infanterie. Ils pénètrent dans la ville et s'en emparent malgré la défense allemande prise par surprise.

Mais un char Tigre reste en place devant la banque. Kelly arrive à convaincre le commandant du char Tigre (Karl-Otto Alberty), qui est endommagé, de détruire le mur d'enceinte de la banque pour partager le butin. Ils s'emparent des barres d'or au moment où la population de la ville commence à fêter sa libération. Ils se les partagent et évacuent au moment où le général Colt arrive pour décorer ce qu'il pense être des soldats méritants.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Un enregistrement de Clint Eastwood chantant Burning Bridges, le thème du film, a été fait, mais il n'est jamais sorti.
  • Le réalisateur John Landis était assistant de production sur le film. Il apparaît d'ailleurs à l'écran déguisé en nonne. C'est pendant le tournage qu'il écrivit la première mouture du scénario de son futur film, Le Loup-Garou de Londres.
  • Le film fut principalement tourné en Yougoslavie car on y trouvait encore de nombreux tanks Sherman dans les années 1970. Quant aux « Tigres » des allemands, il s'agit en réalité de tanks T-34 russes modifiés.
  • Lors de la scène où le village est libéré, un jeune garçon agite un drapeau à croix gammée alors que les Allemands viennent d'être mis en fuite et que tout le monde célèbre la libération. Il est vrai qu'au début, on trouve Clint Eastwood en uniforme américain, avançant tranquillement avec sa jeep dans un village au beau milieu d'une colonne allemande qui ne s'aperçoit de rien.
  • L'action est censée se dérouler dans l'Est de la France, près de Nancy, ce que les décors ne reflètent pas réellement, évoquant davantage le Sud-Ouest qui ne fut que très partiellement libéré par les Américains. La scène finale prend donc quelques libertés avec la réalité historique et géographique.
  • L'une des musiques du film a été réutilisée dans Inglourious Basterds sous le nom de Tiger Tank.

Voir également[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://clintlalegende.fr/clint_doublages/clint_voix.htm