De Agostini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agostini.

De Agostini Group

Création 1901 à Rome
Fondateurs Giovanni De Agostini
Personnages clés Marco Drago (Président)[1]
Siège social Drapeau d'Italie Novara, Piémont (Italie)
Activité Édition, Jeux, Média, Finance
Produits Édition multimédia
Filiales Éditions Atlas, Lottomatica
Site web gruppodeagostini.it
Chiffre d’affaires en augmentation 4,318 milliards (2010)
Résultat net - 568 millions
en diminution 273 millions
Siège social à Novara (2010)

De Agostini S.p.A. est le nom d'un important groupe éditorial italien constitué en une holding internationale plus connu en tant que De Agostini Group (Gruppo De Agostini). Il est le numéro un mondial de l'édition d'outils pédagogiques vendus sous forme de fascicules.

Origines du groupe[modifier | modifier le code]

En 1901, le géographe italien Giovanni De Agostini fonde à Rome un institut qui porte son nom et dont le but est de vulgariser la géographie et la cartographie auprès du grand public. En 1919, alors que Marco Adolfo Boroli prend une participation dans le capital de l'Institut, empêchant ainsi la faillite, le siège est transféré à Novara et la direction scientifique est confiée à Luigi Visintin qui la conservera jusqu'en 1958. C'est sous la direction de ces deux hommes que sera édité à partir de 1922 notamment le célèbre Calendario Atlante De Agostini[2], un atlas compilant toute la cartographie du globe et qui connaîtra plusieurs traductions (allemande, anglaise, espagnole, française)[3].

Après avoir racheté les parts d'Angelo Cesare Rossi, son associé depuis 1919, Marco Boroli prend le contrôle de l'Institut De Agostini en 1946[4] et lance progressivement une politique éditoriale d'expansion dans le monde à travers des contrats de licences, d'adaptations et de traductions du fonds éditorial constitué essentiellement d'atlas géographiques. Entré à l'Institut en 1938, son fils, Achille Boroli (1913-2011) en devient le président en 1962. Sous son impulsion, se développe dès 1958 la vente par fascicule (partwork) de la Grande Encyclopédie De Agostini, appelée en Italie Il Milione, que ce soit par correspondance ou via les kiosques de presse. Outre les fascicules encyclopédiques, une petite révolution à l'époque, des livres scolaires et des atlas géographiques sont alors publiés dans tous les domaines. Le Grande Atlante Geografico De Agostini devient un produit phare, traduit dans le monde entier (22 pays) et souvent accompagnée de supports son et images animées (VHS). En 1986, Achille Boroli quitte son poste de président : il est remplacé par Adolfo[5], son frère (1924-1996).

Adolfo fut à l'origine d'un partenariat avec Rizzoli et c'est aussi sous son impulsion que, dans les années 1980, le groupe constitué désormais en une holding appelée Fidea entame d'importantes économies d'échelle, rachetant plusieurs maisons d'éditions au Royaume-Uni, en France, en Suisse, etc.

À sa mort, la direction est confiée à Marco Drago[6] qui entame dès 1997 une période de diversification dans des secteurs comme la production télévisuelle, le marketing direct, l'enseignement, la numérisation des données, les jeux, le soin, la grande distribution, etc.

À travers ses filiales et ses prises de participation, le groupe est présent dans 66 pays essentiellement dans 4 secteurs : l'édition, les médias, les jeux et services, et enfin, la finance.

En 2011, De Agostini Group annonçait un chiffre d'affaires de 4 318 millions d'euro[7], ce qui fait de lui l'un des 20 grands groupes mondiaux de son domaine.

Composition de la Holding[modifier | modifier le code]

Elle se divise en 4 branches (ou sous-holdings) :

  • Édition : De Agostini Editore S.p.A. (100 %)
Istituto Geografico De Agostini S.p.A.
De Agostini Edizioni Scolastiche S.p.A.
Ghisetti & Corvi (Sedes S.p.A.)
The Atlas Group : Éditions Atlas (France, Suisse), Provéa, DeAgostini Direct Marketing
De Agostini UK Ltd. (anc. Orbis Publishing Ltd[8].)
Unione Tipografico-Editrice Torinese
Planeta DeAgostini
DeAgostini Hellas (Grèce)
M-dis Distribuzione Media
Sites ludoéducatifs : Sapere.it, Geonext.it, Speakclub.it, Discoveritalia.it
  • Média : De Agostini Communications S.r.l. (100 %)
Zodiak Media Group (72 %)
Zodiak Television
Magnolia (53,5 %)
Marathon Média
RDF Media
Yellow Bird (Suède)
Mikado Film S.p.A.
Antena 3 (22,3 % via Planeta DeAgostini)
Onda Cero
Planeta Junior (100 %)
Cattleya
GTECH Corporation (100 %)
  • Finances : DeA Capital S.p.A.[9] (58,3 % via B&D Holding)[10]
Generali (2,4 %)[11]
IdeA FIMIT
First Atlantic Real Estate Holding S.p.A (100 %)
Générale de Santé (43 % via Santé S.A.)
IDeA Capital Founds
BC Partners[12] (17 %)
Migros Türk T.A.S.[13] (13,7 %)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Lire sa biographie en ligne.
  2. Plus connu en France sous le nom de Grand Atlas géographique historique économique dont fut tiré le Petit Atlas de poche comme le rappelle Anne-Maris Séronde Annales de géographie, 1958, vol. 67, n°351, p. 277.
  3. Atlas scolaires européens - Essai de bibliographie critique, Bruxelles, Commission belge de bibliographie, s/d de l'Unesco, 1957, p. 8
  4. in Storia dell’Istituto geografico De Agostini 1901-1997, Fondazione Achille e Giulia Boroli, 2003.
  5. Lire le carnet nécrologique d'édition du 23 fév. 1996 de La Repubblica
  6. Selon la note qui se trouve sur la page de présentation du site De Agostini Group : De Agostini S.p.A. est contrôlé par B&D Holding di Marco Drago e C. S.a.p.a., qui appartient conjointement aux familles Boroli et Drago.
  7. Selon les données publiées le 13/07/2011 par le Groupe Communiqué officiel en ligne
  8. Société débaptisée et fusionnée au Groupe en 1999.
  9. Cotée à la Bourse de Milan, Selon son site officiel.
  10. Voir sur le site officiel du groupe le diagramme analytique.
  11. En 2007, Les Échos annonçaient 4 %.
  12. Société britannique, l'un des leaders du LBO / capital-investissement
  13. Chaîne de supermarchés turques.

Liens externes[modifier | modifier le code]