De 6/6

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

De 6/6

Description de l'image  Seetal-Krokodil.jpg.
Identification
Exploitant(s) CFF
Type locomotive
Motorisation électrique
Construction 1926
Constructeur(s) SLM, BBC
No  de série 15301 à 15303
Effectif 3
Retrait 1983
Utilisation Suisse
Préservation 1 (12320, 12332, 12339)
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux CC
Écartement 1435 mm
 Alimentation 5,5 kV 25 Hz et 15 kV-16 2/3 Hz
Moteurs de traction 3
 Puissance continue 850 kW
 Effort de traction 2040 kN
Masse en service 73 t
Dimensions
 Longueur 14.06 m
Empattement 10.8 m
 Empattement du bogie 4.05 m
Vitesse maximale 50 km/h

Les locomotives De 6/6 furent construites en 1926 pour les Chemins de fer fédéraux suisses. Elles furent commandées pour la Ligne du Seetal. Elles étaient connues comme Seetal crocodiles.

Au total, 3 locomotives de ce type ont été construites, et numérotées de 15301 à 15303. Elle étaient capables de fonctionner sous deux tensions différente : 5,5 kV, 25 Hz, utilisé sur la ligne du Seetal, 15 kV 16,7 Hz. L'ancien système fut retiré de ces locomotives en 1930, lorsque la ligne a été modernisé aux normes nationales CFF.

Retrait et préservation[modifier | modifier le code]

La De 6/6 15302 fut mis au rebut en janvier 1983 et la 15303 la suivie en mars 1983. La 15301 fut elle vendue à l'Oensingen-Balsthal-Bahn (OeBB).

En 1990, la locomotive de l'OeBB a subi un grave court-circuit de chauffage, qui créa des dommages irréparables au transformateur. Une réparation était donc presque impensable du fait que les deux autres locomotives étaient déjà mises au rebut. Grace à l'École d'ingénieurs de Bienne, un plan de restauration fut alors élaboré. Une thèse d'un étudiants a montré qu'il était possible le fonctionnement locomotive en récupérant des matériaux recyclés provenant d'une BDe 4/4 des CFF. Pour cela, le transformateur et le commutateur principal de celle-ci furent repris et les moteurs de traction furent reliés en série. Comme une étude de faisabilité était présente, une association a été créée, le but de celle-ci était la préservation et la remise en service de la locomotive. Le 31 Décembre 1995 commencèrent le démontage de la locomotive. De là, a été installé l'interrupteur principal de la Re 4/4I no 10033 des CFF et le transformateur de la Ce 4/4 no 316 du BLS, qui, contrairement à ceux de la BDe 4/4 était semblable à l'original. En plusieurs années de travail, la Seetal Crocodile pu être totalement restaurée et en ordre de marche le 10 avril de 2008.

La machine est maintenant (2013) dans le parc ferroviaire Brugg AG, où ses derniers systèmes de protection des trains sont installés, de sorte qu'elle reçoive à nouveau une licence d'exploitation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Traduction[modifier | modifier le code]