Daybreakers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Daybreakers

Titre québécois L'Aube des survivants
Titre original Daybreakers
Réalisation Michael et Peter Spierig
Scénario Peter Spierig
Michael Spierig
Acteurs principaux
Sociétés de production Screen Australia
Pictures in Paradise
Furst Films
Pays d’origine Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre science-fiction horrifique
Sortie 2009
Durée 98 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Daybreakers ou L'Aube des survivants au Québec est un film de science-fiction horrifique écrit et réalisé par Michael et Peter Spierig, sorti en 2009.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 2019, la population mondiale est en majorité composée de vampires. Quant aux derniers humains, ils sont traqués, dans le seul but de servir de nourriture. Mais leur nombre se réduisant dangereusement, les vampires cherchent un moyen de poursuivre leur existence sans avoir à dépendre de leur sang. En effet, s'ils ne s'alimentent pas correctement (c'est-à-dire consomment du sang souillé ou restent à jeun), ils se transforment progressivement en créatures agressives aux allures de chauve-souris. Cependant, une équipe secrète d'humains, menée par un vampire redevenu mortel, a découvert un traitement qui pourrait sauver l'espèce humaine. Ils sont alors rejoints par un chercheur en hématologie, Edward Dalton, qui rejette profondément sa nature vampirique.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

Colette Monsat et Hugo de Saint-Phalle du Figaroscope décrit le film comme étant « de genre, rythmé, efficace, inventif, et plutôt bien joué. » et leur donnent la note de trois sur quatre étoiles[7]. Le site Rotten Tomatoes lui attribue une note de 67 %, basée notamment sur les bonnes critiques du New York Post, du New York Times et du Chicago Reader, et de plus mitigées de NewsBlaze et MSN.com[8].

Origines[modifier | modifier le code]

Bien qu'aucun lien ne soit avéré, le scénario de Daybreakers fait immanquablement penser au roman A l'assaut de l'invisible d'A. E. van Vogt. En effet, dans ce roman, le héros évolue en partie dans une ville ou la très grande majorité de la population est constituée de vampires assoiffés, souffrant du manque de sang.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  2. a et b Sandy George, « Sam Neill signs up as a vampire », The Australian,‎ 2007-05-30 (consulté le 10 juin 2007)
  3. « Ethan Hawke To Play Vampire », StarPulse.com,‎ 2007-06-26 (consulté le 28 juin 2007)
  4. « Karvan's new job sucks! », Sunday Telegraph,‎ 2007-07-04 (consulté le 9 juillet 2007)
  5. « Spierigs Lands Another Daybreaker », ShockTillYouDrop.com,‎ 2007-07-22 (consulté le 23 juillet 2007)
  6. Erin McWhirter, « Isabel Lucas lands role in Daybreakers », news.com.au,‎ 2007-08-04 (consulté le 21 novembre 2007)
  7. Colette Monsat, Hugo de Saint-Phalle, Daybreakers, Figaroscope, 2 mars 2010.
  8. Daybreakers sur le site de Rotten Tomatoes