David Wechsler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wechsler et David Wechsler (homonymie).

David (Wex) Wechsler (12 janvier 1896, Lespezi, Roumanie - 2 mai 1981, New York) était un psychologue américain d'origine roumaine. Il a développé trois tests d'intelligence normalisés couramment utilisés en Amérique du Nord : le Wechsler-Bellevue Intelligence Scale (WBIS), le Wechsler Adult Intelligence Scale (WAIS) et le Wechsler Intelligence Scale for Children (WISC).

Il estimait que l'intelligence n'est pas unitaire, mais composite, les différents traits étant mesurables séparément. Par exemple, les résultats calculés par le WAIS mesurent la compréhension verbale, la perception spatiale et la capacité d'abstraire les distractions.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Wechsler est né à Lespezi, près de Iași, en Roumanie, le septième enfant d'une famille juive. À six ans il a émigré avec sa famille aux États-Unis. Il a étudié au City College de New York, puis à l'université Columbia, où il a obtenu une maîtrise en 1917 et un doctorat en 1925 sous la conduite de Robert S. Woodworth.

L'armée des États-Unis l'engage comme psychologue au camp Logan (Texas) en 1917. Pour parfaire sa formation, elle l'envoie étudier à l'Université de Londres. Il y travaillera avec le psychologue Charles Spearman et le mathématicien Karl Pearson.

De 1922 à 1925, il est psychologue clinique au Bureau of Child Guidance (New York). Il occupera un poste de secrétaire au Psychological Corporation de 1925 à 1927. Peu après, il occupe encore un poste de psychologue clinique de 1927 à 1932. Il travaille ensuite pour l'Hôpital psychiatrique Bellevue à New York. Il y sera psychologue en chef pendant 35 ans, soit de 1932 à 1967. Il a aussi enseigné de 1933 à 1967, en tant que professeur clinique, au collège médical de l'Université de New York.

Travaux[modifier | modifier le code]

Pendant la Première Guerre mondiale, il aidait Edwin G. Boring à évaluer les recrues de l'armée à l'aide du test Alpha. Il était conçu pour mesurer l'habileté de futurs soldats possédant une expérience très différente, et pour déterminer quel emploi militaire leur irait le mieux. Ses observations sur les faiblesses du test Alpha l'amenèrent à conclure que la définition académique de l'intelligence n'était pas applicable à la vie courante.

Il prit conscience qu'une définition adéquate de l'intelligence devait être plus large et être valide selon des critères observables. Il considérait la théorie g et s de Spearman comme trop simpliste. Il voyait l'intelligence comme une conséquence plus que comme une cause.

En 1938, il développe une batterie de tests d'intelligence connu sous le nom de Wechsler-Bellevue Intelligence Scale (WBIS). Originalement, ces tests étaient conçus pour mesurer l'intelligence des adultes dans une perspective clinique. Wechsler a rejeté la notion d'âge de référence, laquelle servait habituellement pour mesurer l'intelligence humaine. Il a défini l'intelligence comme une capacité, globale, d'agir selon une intention, de penser rationnellement et d'agir effectivement sur son environnement. Cette vision contient l'idée que l'intelligence n'est pas une capacité unique, mais bien un agrégat de plusieurs traits humains. Pour lui, l'intelligence normale est une valeur moyenne pour les membres d'un groupe défini. Sur une échelle normalisée, la valeur moyenne, établie à 100 par convention, devrait représenter la moyenne de ce groupe.

Le choix d'une moyenne de 100 et d'un écart type de 15 permet d'obtenir des résultats proches de ceux obtenus avec les tests de William Stern (âge mental) pour les QI moyens (effet de tassement vers le haut).

Le WBIS, revu en 1942 par Wechsler, devint bientôt le test le plus utilisé aux États-Unis. Il a publié le Wechsler Intelligence Scale for Children (WISC) en 1949 (revu en 1974). En 1955, il développe un autre test d'intelligence pour les adultes, le Wechsler Adult Intelligence Scale (WAIS), lequel emprunte la même structure que le WBIS, mais normalisé pour tenir compte de différents groupes dans la population. Il inclut 10 personnes d'origine ou de descendance autre qu'européenne, cela dans le but de refléter la population complète. Il sera revu en 1981, un peu avant le décès de Wechsler. Son dernier test d'intelligence, le Wechsler Preschool and Primary Scale of Intelligence (WPPSI), est publié en 1967. Il est une adaptation du WISC pour les enfants de très bas âge.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) The Range of Human Capacities (1935)
  • (en) The Measurement of Adult Intelligence (1939)
  • (en) WISC (1949)
  • (en) WAIS (1955)
  • (en) The Measurement and Appraisal of Adult Intelligence (1958)

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]