David Walker (pilote automobile)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir David Walker.

David Walker

Date de naissance 10 juin 1941 (73 ans)
Lieu de naissance Drapeau : Australie Sydney, Nouvelle-Galles du Sud, Australie
Nationalité Drapeau : Australie australien
Années d'activité 1971-1975
Qualité Pilote automobile
Équipe Team Lotus
Maki Engineering Racing Team
Nombre de courses 13 (11 départs)
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0

David Dave Walker, né le 10 juin 1941 à Sydney (Australie), est un pilote automobile australien qui a disputé le championnat du monde de Formule 1 en 1971 et 1972.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dave Walker sur Lotus 56B à turbine à Zandvoort en 1971

Après avoir fait ses classes dans la course automobile durant les années 1960, Walker pilote une Lotus en Formule 3 lors de la saison 1971. Il remporte 25 des 32 courses disputées cette saison-là, y compris les courses de prestige du Grand Prix automobile de Monaco et du Grand Prix automobile de Grande-Bretagne disputé à Silverstone. À la fin de la saison il a à la fois remporté les titres de F3 britannique Shell et Forward Trust.

Il a attiré l'attention du fondateur de Lotus Colin Chapman, Walker fait ses débuts en Formule 1 au Grand Prix automobile des Pays-Bas 1971 au volant d'une Lotus 56B, avec un moteur Pratt & Whitney. Pendant la course sous la pluie, Walker se sert de la tenue de route de sa monoplace quatre roues motrices pour se hisser de la position de vingt-deuxième sur la grille à la dixième place à cinq tours de l'arrivée, mais il abandonne.

Walker est engagé pour le championnat du monde de Formule 1 1972 au volant d'une Lotus 72, comme pilote numéro deux derrière Emerson Fittipaldi. Au fur et à mesure de la saison, à la fois Walker et son équipe sont assez déçus. Quand Lotus s'aperçoit que Walker a testé une Formule 2 pour une autre équipe, il est remplacé pour le Grand Prix d'Italie 1972 et le Canada, par Reine Wisell. Walker est de retour pour le Grand Prix automobile des États-Unis 1972, mais il abandonne.

Alors que Fittipaldi remporte cinq courses et marque soixante et un points, remportant le championnat, Walker n'a jamais fini un Grand Prix à une place supérieure à la neuvième place (au Grand Prix automobile d'Espagne 1972). Lotus met en cause la technique de conduite inadéquate de Walker, son manque de vitesse et le manque de connaissances mécaniques. Walker se plaint du matériel inférieur à celui fourni à son coéquipier et du peu d'assistance des ingénieurs. Il n'est pas retenu pour la saison 1973, et il est remplacé par Ronnie Peterson. David Walker reste le seul à ne pas avoir inscrit un point alors que son équipier a remporté le titre de champion du monde la même saison.

En 1973, Walker s'engage en Formule 2 mais il a la malchance de connaître deux graves accidents de la route cette année-là. Le pilote australien revient en Formule 1, avec l'écurie japonaise Maki Engineering Racing Team, mais cette dernière déclare forfait aux deux courses auxquelles il est engagée, faute d'une monoplace non prête. Il abandonne la course automobile en 1975, et vit maintenant dans le Queensland.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Tableau synthétique des résultats de David Walker en Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1971 Gold Leaf Team Lotus Lotus 56B Pratt & Whitney turbine Firestone 1 0 Non classé
1972 John Player Team Lotus Lotus 72D Ford-Cosworth V8 Firestone 10 0 Non classé
1975 Maki Engineering Maki F101C Ford-Cosworth V8 Goodyear 0 (2 forfaits) 0 Non classé

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Lotus 72 - Formula One Icon by Michael Oliver (Coterie Press, 2004)
  • Motor Sport, June 2004 issue pp 72-77
  • Forix
  • Grandprix.com