David Ussishkin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

David Ussishkin, né en 1935 à Jérusalem, est un archéologue israélien.

Né et élevé à Jérusalem, il est le petit-fils du dirigeant sioniste Menahem Ussishkin. Il a étudié au lycée hébraïque Rehaviah de Jérusalem. Il a ensuite fait son service militaire dans la brigade Guivati. En 1962, il a fini le second degré en archéologie et l'histoire du peuple juif a l'Université Hébraïque de Jérusalem. Sa thèse de doctorat, achevée en 1966 a été consacrée au monuments neo-hittites, leur périodisation et style sous la direction du professeur Yigal Yadin.

Depuis, et jusqu'en 2004, il a été professeur d'archéologie et d'art hittite à l'Université de Tel Aviv. Entre 1976-1978 a dirigé la cathedre d'archéologie et de civilisations de l'Ancien Orient et entre 1980-1984 a été le directeur de l'Institut d'archéologie de l'université. Entre 1977 - 2004 il a été aussi le rédacteur de "Tel Aviv", la revue de l'institut d'archéologie de l'université de Tel Aviv.

Professeur émérite depuis 2005, Ussishkin a dirigé et codirigé d'importants chantiers de fouilles sur divers sites, en particulier à Lakish, où il a retrouvé en 1970 la rampe d'attaque de Sennachérib, à Megiddo et à Jezréel. Ses premiers travaux, comme jeune élève de Yigael Yadin, vers 1960, sont une étude du palais de Megiddo situé sous l'écurie. Sur ces travaux, voir La Bible dévoilée.

Publications (en anglais)[modifier | modifier le code]

  • David Ussishkin, Was the "Solomonic" City Gate at Megiddo Built by King Solomon?, Bulletin of the American Schools of Oriental Research, éditions ASOR, vol. 239, 1980, pp. 1-18.
  • David Ussishkin, Notes on Megiddo, Gezer, Ashdod, and Tel Batash in the Tenth to Ninth Centuries b.c., Bulletin of the American Schools of Oriental Research, éditions ASOR, vol. 277-278, 1990, pp. 71-91.
  • David Ussishkin, The Renewed Archæological Excavations at Lachish (1973-1994), vol. I, Tel Aviv, pp. 78-83.
  • David Ussishkin, Salomon's Jerusalem : The Text and the facts on the ground, in Jerusalem in the Bible and Archæology : The First Temple Period, Atlanta, 2003, pp. 103-115.

Liens internes[modifier | modifier le code]