David Riesman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Riesman.

David Riesman

Naissance
Philadelphie
Décès (à 92 ans)
Binghamton (New York)
Profession

David Riesman (1909-2002) fut un avocat et un sociologue américain. Après des études de biochimie et de droit à Harvard, il devint professeur de droit à l'université de Buffalo (1937-1941), puis professeur de sciences sociales à l'université de Chicago (1946-1958), puis à Harvard. Il devint célèbre après la publication de son livre The Lonely Crowd (1950) sur la conformité de la société américaine, traduit en français sous le titre La foule solitaire (1964). Avec Paul Lazarsfeld et d'autres, il fut le fondateur d'une sociologie qualitative (descriptive) des mentalités, des valeurs, des formes de vie et des subcultures. En 1980, il reçut le prix Alexis-de-Tocqueville.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • The Lonely Crowd, Yale University Press 1950 (avec Nathan Glazer et Reuel Denney), réédition 2001, ISBN 978-0-300-08865-6
  • Faces in the Crowd, Yale University Press 1952 (avec Nathan Glazer und Reuel Denney)
  • Thorstein Veblen: A Critical Interpretation, Seabury, New York 1953
  • Individualism Reconsidered and other Essays, Free Press of Glencoe, New York 1954
  • Constraint and Variety in American Education, University of Nebraska Press, Lincoln, NE 1956
  • Abundance for what?, Transaction Publishers, 1964, réédition 1993
  • The Academic Revolution, Tansaction Publishers 1968 (avec Christopher Jencks), réédition 2002
  • On Competence: A Critical Analysis of Competence Based Reforms in Higher Education, Proquest Info & Learning 1979
  • On Higher Education: The Academic Enterprise in an Era of Rising Student Consumerism, Transaction Publishers 1998