David Landes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

David Saul Landes, né à New York le 29 avril 1924, et mort le 17 août 2013 à Haverford (Pennsylvanie), était un historien américain, spécialiste de l'histoire économique européenne moderne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Landes élevé à New York, reçut un Ph.D. de Harvard en 1953. En 1964, il devint professeur d'histoire à Harvard. Il est professeur honoraire d'économie de l'université Harvard et professeur d'histoire à l'université George Washington à la retraite.

Il a écrit plusieurs ouvrages marquants d'histoire économique dont :

  • Revolution in Time, Clocks and the Making of the Modern World, en 1969,
  • The Unbound Prometheus: Technological Change and Industrial Development in Western Europe from 1750 to the Present, 1978 (Traduction: L'Europe technicienne ou le Prométhée libéré - Révolution technique et libre essor industriel en Europe occidentale de 1750 à nos jours, Gallimard, 1975)
  • The Wealth and Poverty of Nations: Why Are Some So Rich and Others So Poor?, en 1998.

Ses thèses[modifier | modifier le code]

Ses travaux ont été admirés pour leur qualité d'exposition de recherches fouillées en histoire économique. Ils ont été critiqués pour leur supposé eurocentrisme, une critique qu'il endosse explicitement, expliquant que l'explication d'un miracle économique qui se produisit originalement en Europe devait bénéficier d'une analyse eurocentrique.

Selon lui, la révolution industrielle est responsable de trois grandes avancées :

• le remplacement des hommes par les machines[réf. nécessaire] ; • une source d'énergie nouvelle: le charbon ; • l'utilisation de matières nouvelles, d'origine minérale et artificielle.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages traduits en français[modifier | modifier le code]

  • L'Heure qu'il est. Les Horloges, la mesure du temps et la formation du monde moderne, 1987, (ISBN 2-070-71139-0) ;
  • Banquiers et Pachas : Finance internationale et impérialisme économique en Égypte, 1958, (ISBN 2-226-06283-1) ;
  • Richesse et pauvreté des Nations, 2000, (ISBN 2-226-11038-0) ;
  • L'Europe technicienne ou le Prométhée libéré, 2000, (ISBN 2-070-75968-7).

Notes et références[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]