David Krejčí

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

David Krejčí

Photographie couleur de Krejčí

Krejčí avec les Bruins de Boston.

Nationalité Drapeau de la République tchèque République tchèque
Né le 28 avril 1986,
Šternberk (Tchécoslovaquie)
Joueur
Position Centre
Tire de la droite
Équipe LNH Bruins de Boston
A joué pour LAH
Bruins de Providence
Extraliga
HC Pardubice
Repêc. LNH 63e choix au total, 2004
Bruins de Boston
Carrière pro. Depuis 2006

David Krejčí (né le 28 avril 1986 à Šternberk en Tchécoslovaquie aujourd'hui ville de République tchèque) est un joueur professionnel de hockey sur glace tchèque[1]. Il évolue au poste de centre[2]. Il est actuellement l'un des assistants capitaines des Bruins de Boston. Avec les Bruins de Boston, il décroche la Coupe Stanley 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière junior[modifier | modifier le code]

Krejčí est formé au HC Sternberk. Il est entraîné par son père et Václav Vrána, le père de Petr Vrána[3]. Il rejoint ensuite les classes sportives et le club du HC Olomouc, évoluant dans l'Extraliga moins de 18 ans. En 2001, il poursuit son parcours dans ce championnat avec le HC Trinec. Il prend part à ses premiers regroupements avec la sélections tchèques dans la catégorie moins de 16 ans. La saison suivante, il termine quatrième pointeur avec 59 points en 48 matchs du championnat moins de 18 ans mené par Lukáš Kašpar (75 points). il joue parallèlement dans l'Extraliga moins de 20 ans. Il intègre l'effectif junior du HC Kladno en 2003. Il finit la saison à la quatrième place des pointeurs avec 60 points en 50 matchs.

Il participe au Championnat du monde moins de 18 ans 2004. Krejčí est le meilleur pointeur de sa formation avec 3 buts plus 4 aides. Il inscrit au moins un point dans les trois matchs à élimination directe. Les Tchèques, avec devant les filets Marek Schwarz, s'inclinent 3-2 contre les États-Unis en demi-finale mais prennent la médaille de bronze sur ce score contre le Canada.

Il est choisi au premier tour en sixième position par les Olympiques de Gatineau lors de la sélection européenne 2004 de la Ligue canadienne de hockey. Il est choisi la même année au cours du repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey par les Bruins de Boston en 2e ronde, en 63e position. Il part alors en Amérique du Nord et débute dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Pour sa première saison dans la LHJMQ, il côtoie son compatriote Petr Pohl qui entame sa deuxième saison avec l'équipe. Krejčí est le deuxième pointeur de sa formation en saison régulière avec 63 points en 62 parties derrière Guillaume Labrecque (80 points). Troisième de la Division Ouest, Gatineau passe le premier tour contre les Screaming Eagles du Cap-Breton 4 victoires à 1 puis perd sur le même score face aux Mooseheads de Halifax en quart de finale. Krejčí compte 9 points en 10 parties. Durant l'hiver, il est sélection pour le championnat du monde junior 2005. Un but de Petr Vrána en prolongation donne la médaille de bronze aux Tchèques face aux Américains[4]. L'assistance de Krejčí face en poule lors du premier match contre la Biélorussie est son unique point de la compétition[5].

En 2005-2006, il améliore sa fiche avec 81 points en 55 matchs. Les Olympiques sont menés par Claude Giroux qui score 103 points. Ils parviennent en demi-finale de la Coupe du Président. Après une quatrième place de la Division Est en saison régulières, ils passent les obstacles dressés par les Voltigeurs de Drummondville, les Saguenéens de Chicoutimi mais pas les Wildcats de Moncton, futurs vainqueurs qui remportent la série en cinq matchs. Krejčí caracole en tête des compteurs de son équipe avec 10 buts et 32 points en 17 matchs. Il est le quatrième pointeur de la ligue dans un classement mené par les 55 points par Aleksandr Radoulov. Il participe à son deuxième mondial junior. Il termine premier pointeur de sa sélection avec 6 points en autant de parties devançant son ancien coéquipier Petr Pohl qui évolue dorénavant au Titan d'Acadie-Bathurst après avoir été échangé. Mais les deux joueurs sont alignés sur le même trio. Le joueur des Olympiques s'offre un triplé lors de la victoire 5-3 face aux Slovaques[6]. L'intégralité de ses points sont inscrits en phase de poule avant que les Américains ne battent l'équipe en quart de finale 2-1[7]. Puis la Suède prend la cinquième place aux Tchèques 3-1[8].

Débuts en professionnels[modifier | modifier le code]

En saison 2006-2007, il passe professionnel avec les Bruins de Providence, club ferme des Bruins dans la Ligue américaine de hockey. Le 30 janvier 2007, il dispute son premier match de LNH chez les Sabres de Buffalo au cours d'une défaite 7-1. Mais il ne dispute que 2 minutes et 7 secondes de jeu puisque dès sa troisième présence sur la glace, il est victime d'une commotion cérébrale à la suite d'une charge d'Adam Mair. Il revient rapidement au jeu avec Providence avant de revenir jouer cinq autres matchs de LNH cette saison là. Treizièmes de l'Est, Boston, entraîné par Dave Lewis, ne participe pas à la post-saison. Il est le meilleur pointeur de son équipe de LAH avec 73 points dont 31 buts et 43 assistances en saison régulière conclue à la troisième place de la Division Atlantique. Après un premier tour difficile en sept matchs face au Wolf Pack de Hartford, l'équipe du Rhode Island s'incline 4-2 face aux Monarchs de Manchester. Le Tchèque mène les siens avec 13 assistances et 16 points.

Lors de la saison 2007-2008, il va gagner progressivement sa place avec les Bruins. Il dispute que 25 rencontres de LAH pour 28 points lors de la saison régulière. Son premier point dans la LNH est une assistance le 6 octobre 2007 chez les Coyotes de Phoenix. Il patiente jusqu'au 26 février 2008 pour trouver le chemin des filets face à Martin Gerber des Sénateurs d'Ottawa. Il inscrit ensuite un but dans les deux matchs qui suivent contre les Penguins de Pittsburgh et les Thrashers d'Atlanta. Il termine sa saison recrue avec 6 buts et 27 points. Boston prend la huitième place de la Conférence Est et donc le dernier billet pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Les Canadiens de Montréal l'emportent 4 victoires à 3 face aux Bruins. Marc Savard est le meilleur pointeur de l'équipe avec 6 points devançant Krejčí d'une unité.

Krejčí part ensuite en sélection pour le Championnat du monde 2008. Il dispute sa première sélection senior en match amical de préparation contre la France le 28 avril 2008[9]. Il dispute cinq matchs avant de passer sur la liste des joueurs surnuméraires à partir du deuxième tour. Le plus jeune joueur de l'équipe assiste en tribune à l'élimination des siens contre la Suède en quart de finale[10].

Pour la campagne 2008-2009, Claude Julien est nommé entraîneur de l'équipe. Krejčí marque son premier coup du chapeau face aux Maple Leafs de Toronto lors d'une victoire 8-5 le 18 novembre 2008. Il marque deux buts à Vesa Toskala et un à Curtis Joseph. Il dispute les 82 matchs de saison régulière pour 73 points dont 53 assistances. Il est le deuxième pointeur de sa formation derrière Savard (88 points). Mais, il termine également avec un différentiel +/- de +37, le meilleur total de la LNH. La ligue lui décerne donc le Trophée plus-moins. Le numéro 46 des Bruins reçoit également le Trophée du Septième Joueur récompensant le joueur ayant évolué à un niveau plus élevé que celui attendu après un vote des fans des Bruins. Les Bruins terminent la saison régulière en tête de la conférence Est. Ils éliminent les Canadiens de Montréal 4-0 puis s'inclinent 4-3 contre les Hurricanes de la Caroline. Le Tchèque marque 8 points en 11 matchs. Il est ensuite opéré de la hanche et effectue sa rééducation durant l'intersaison[11].

Photographie couleur de Krejčí
Krejčí en 2010.

Le 2 juin 2009, il signe une prolongation de contrat avec les Bruins portant sur trois ans et un montant de 3,75 millions de $ par saison[12]. En novembre, le Tchèque est malade et le 5 du mois, la direction de l'équipe confirme qu'il a contracté le virus H1N1[13]. Le 1er janvier 2010, les Bruins disputent Classique hivernale de la LNH 2010 au Fenway Park face aux Flyers de Philadelphie. Ils s'imposent 2-1 en prolongation avec une assistance de Krejčí sur le but égalisateur de Mark Recchi.

Krejčí est choisi pour faire partie de l'équipe tchèque qui participe aux Jeux olympiques d'hiver de Vancouver en février 2010. Avec Roman Polák, il est le plus jeune joueur de l'équipe, les deux joueurs étant nés le même jour. Il joue au centre d'un trio composé de Tomáš Fleischmann et Martin Erat puis Roman Červenka après la phase de poule. Il marque 3 points dont 2 buts, le premier contre la Lettonie[14]. Son deuxième est le dernier de sa sélection dans la compétition une nouvelle fois contre les Lettons lors du tour qualificatif. Il marque le but vainqueur à Edgars Masaļskis dans la prolongation[15]. En quart de finale, la Finlande et son gardien Miikka Kiprusoff blanchit les Tchèques 2-0[16].

De retour dans la LNH, Patrice Bergeron et le Tchèque sont les meilleurs pointeurs de leur équipe avec un total de 52 points au bout des 82 matchs. Les Bruins se classent sixièmes de leur conférence. En quart de finale de conférence, il battent 4 victoires à 2 les Sabres de Buffalo et jouent la demi-finale contre les Flyers. Le 5 mai 2010, il se déboite le poignet lorsqu'il reçoit à sa ligne bleue, une charge de l'attaquant Mike Richards lors du troisième match. Il est opéré dans la soirée à l'hôpital de l'Union Memorial de Baltimore. Sa saison est terminée avec 4 buts et 4 assistances en 9 matchs de séries éliminatoires. Les Bruins perdent la série au septième match.

La Coupe Stanley[modifier | modifier le code]

En 2010-2011, le Tchèque est le meilleur pointeur des Bruins avec 62 points à égalité avec Milan Lucic. Ses 49 assistances le classent dixième de la LNH dans cette statistique. Les Bruins terminent en tête de la division Nord-Est. Lors des séries éliminatoires, ils écartent successivement les Canadiens de Montréal 4-3, les Flyers de Philadelphie 4-0 et le Lightning de Tampa Bay 4-3. Lors du match 6 de la finale de conférence, il inscrit le deuxième coup du chapeau de sa carrière. Il est le premier Bruin à réaliser cette performance depuis Cam Neely, vingt ans auparavant[17]. Les Bruins affrontent les Canucks de Vancouver en finale. Après six rencontres, les équipes sont à égalité, chacune ayant remporté les rencontres à domicile. Le 15 juin 2011, lors du septième match, les Bruins l'emportant 4-0 à la Rogers Arena et décrochent la Coupe Stanley. Krejčí termine premier pointeur des séries éliminatoires avec 23 points en 25 matchs. Il est aussi meilleur buteur avec 12 filets dont 4 offrant la victoire à son équipe. Comme tous les joueurs champions de la Coupe Stanley, Krejčí peut emmener la trophée où il veut pour partager son succès avec ses amis et sa famille ; ainsi le 21 juillet 2011, il amène la coupe dans sa ville natale[18]. Le 1er décembre 2011, il signe une extension de contrat de trois saisons avec les Bruins l'amenant jusqu'en 2014-2015. Sa valeur est estimée à 5,25 millions par an[19].

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Ligue américaine de hockey[modifier | modifier le code]

  • 2007 : nommé joueur de la semaine de 15 au 21 janvier.

Bruins de Providence[modifier | modifier le code]

  • 2007 : remporte le Trophée Martone Group de la recrue de la saison suite au vote de ses coéquipiers.

Bruins de Boston[modifier | modifier le code]

  • 2009 : remporte le trophée du Septième Joueur.

Ligue nationale de hockey[modifier | modifier le code]

  • 2009 : remporte le Trophée plus-moins.
  • 2011 : meilleur pointeur des séries éliminatoires.
  • 2011 : meilleur buteur des séries éliminatoires.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[20]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun +/- PJ  B   A  Pts Pun +/-
2000-2001 HC Olomouc Extraliga U18 26 2 6 8 4 0 3 1 1 2 0 +2
2001-2002 HC Oceláři Třinec Extraliga U18 48 32 27 59 30 +43 6 2 4 6 2 +1
2002-2003 HC Oceláři Třinec Extraliga U18 22 12 24 36 42 - - - - - -
2002-2003 HC Oceláři Třinec Extraliga U20 12 4 5 9 2 12 5 5 10 8 0
2003-2004 HC Kladno Extraliga U20 50 23 37 60 37 +6 7 3 6 9 4 +2
2004-2005 Olympiques de Gatineau LHJMQ 62 22 41 63 31 -9 10 2 7 9 10 -1
2005-2006 Olympiques de Gatineau LHJMQ 55 27 54 81 54 +3 17 10 22 32 24 0
2006-2007 Bruins de Providence LAH 69 31 43 74 47 +2 13 3 13 16 22 +6
2006-2007 Bruins de Boston LNH 6 0 0 0 2 -3 - - - - - -
2007-2008 Bruins de Providence LAH 25 7 21 28 19 +14 - - - - - -
2007-2008 Bruins de Boston LNH 56 6 21 27 20 -3 7 1 4 5 2 +1
2008-2009 Bruins de Boston LNH 82 22 51 73 26 +37 11 2 6 8 2 +6
2009-2010 Bruins de Boston LNH 79 17 35 52 26 +8 9 4 4 8 2 +3
2010-2011 Bruins de Boston LNH 75 13 49 62 28 +23 25 12 11 23 10 +8
2011-2012 Bruins de Boston LNH 79 23 39 62 36 -5 7 1 2 3 4 0
2012-2013 HC Pardubice Extraliga 24 16 11 27 22 +3 - - - - - -
2012-2013 Bruins de Boston LNH 47 10 23 33 20 +1 22 9 17 26 14 +13
2013-2014 Bruins de Boston LNH 80 19 50 69 28 +39 12 0 4 4 4 -3
Totaux LNH 504 110 268 378 186 +97 93 29 48 77 38 -28

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition
Année Évènement PJ  B   A  Pts Pun +/- Résultat
2004 Championnat du monde moins de 18 ans 7 3 4 7 7 0 médaille de bronze Médaille de bronze
2005 Championnat du monde junior 7 0 1 1 2 0 médaille de bronze Médaille de bronze
2006 Championnat du monde junior 6 3 3 6 4 +3 Sixième place
2008 Championnat du monde 5 0 0 0 2 0 Cinquième place
2010 Jeux olympiques 5 2 1 3 6 +2 Septième place
2012 Championnat du monde 10 3 4 7 4 -4 médaille de bronze Médaille de bronze
2014 Jeux olympiques 5 1 2 3 0 -2 Sixième place

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com
  2. (en) Fiche de carrière sur eliteprospects.com
  3. (cs) « Biographie de Krejčí », sur www.hc-olomouc.cz (consulté le 23 juin 2011).
  4. (cs) « États-Unis - République tchèque (4 janvier 2005) », sur www.hockeyarchives.info (consulté le 23 juin 2011).
  5. (fr) « République tchèque - Bélarus (25 décembre 2004) », sur www.hockeyarchives.info (consulté le 23 juin 2011).
  6. (fr) « République tchèque - Slovaquie (30 décembre 2005) », sur www.hockeyarchives.info (consulté le 23 juin 2011).
  7. (fr) « États-Unis - République tchèque (2 janvier 2006) », sur www.hockeyarchives.info (consulté le 23 juin 2011).
  8. (fr) « Suède - République tchèque (4 janvier 2006) », sur www.hockeyarchives.info (consulté le 23 juin 2011).
  9. (fr) « République tchèque - France (28 avril 2008) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 24 juin 2011).
  10. (fr) « République tchèque - Suède (14 mai 2008) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 24 juin 2011).
  11. (en) « David Krejci undergoes succesful hip surgery in NYC », sur bigbadblog (consulté le 24 juin 2011).
  12. (en) « Bruins re-sign Krejci », sur www.boston.com (consulté le 24 juin 2011).
  13. (en) « Bruins Update on David Krejci », sur www.bruins.nhl.com (consulté le 24 juin 2011).
  14. (fr) « Bruins Update on David Krejci », sur hockeyarchives.com (consulté le 24 juin 2011).
  15. (fr) « République tchèque - Lettonie (JO 2010, premier tour des play-offs) », sur hockeyarchives.com (consulté le 24 juin 2011).
  16. (fr) « Finlande - République tchèque (JO 2010, quart de finale) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 24 juin 2011).
  17. (en) « David Krejci Has a Night to Remeber in a Game He'd Rather Forget », sur www.yardbarker.com (consulté le 23 juin 2011).
  18. (en) « Summer with Stanley 2011 blog », sur www.nhl.com (consulté le 21 juillet 2011).
  19. (en) « Bruins sign Krejci to three-year extension », sur www.nhl.com (consulté le 1 décembre 2011).
  20. (en) « David Krejčí hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.