David Kertzer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

David I. Kertzer, né le 20 février 1948[1], est un universitaire américain spécialiste de l'Italie, professeur d'anthropologie (1992- ) et d'histoire (1992-2001) à l'université Brown.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Kertzer soutient en 1974 sa thèse d'anthropologie à l'université Brandeis. Il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages sur des aspects divers de la société italienne du XIXe et du XXe siècle. Prisoner of the Vatican porte sur les relations entre le Vatican et le royaume d'Italie de la période du renversement des États pontificaux en 1870 jusqu'au moment où les deux adversaires signent les accords du Latran en 1929, qui reconnaissent l'État de la Cité du Vatican.

Deux de ses ouvrages, The Kidnapping of Edgardo Mortara (1997) et The Popes against the Jews : the Vatican's role in the rise of modern anti-semitism (2001), abordent les relations entre catholiques et juifs aux XIXe et XXe siècles. Ils ont été, l'un et l'autre, traduits en français.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice d'autorité sur le site du catalogue général de la BnF

Liens externes[modifier | modifier le code]