David Kelly (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kelly.

David Kelly

Naissance 11 juillet 1929
Dublin
Nationalité irlandaise
Décès 12 février 2012 (à 82 ans)
Profession acteur
Films notables Le Cheval venu de la mer
Vieilles Canailles
Charlie et la Chocolaterie
Stardust
Séries notables Robin's Nest (en)
Strumpet City (en)
Glenroe (en)
Ballykissangel (en)

David Kelly, né le 11 juillet 1929 à Dublin et mort le 12 février 2012, est un acteur irlandais.

Kelly connaît une longue carrière au théâtre, à la télévision et au cinéma. En 2005, il est récompensé lors de la 3e cérémonie (en) des Irish Film and Television Awards.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

David Kelly naît dans le quartier dublinois de Goatstown (en), il est le fils d'un éditeur[1]. Durant son enfance, il est scolarisé à Synge Street (en), une école catholique de Dublin. Il y découvre la scène grâce à l'un de ses professeurs, membre de la troupe Rathmines and Rathgar Musical Society[2],[3]. Il commence à se produire au Gaiety Theatre à l'âge de 8 ans[4].

Au théâtre[modifier | modifier le code]

Kelly étudie ensuite l'art dramatique à l'Abbey Theatre. Son père lui suggère d'apprendre également le dessin et la calligraphie et, à ses débuts, il partage son temps entre les planches et son emploi dans une agence de publicité[1],[5]. Au théâtre, il joue notamment La Dernière Bande (Krapp's Last Tape) de Samuel Beckett en 1959. Durant sa carrière théâtrale, il partage la scène avec de grands acteurs irlandais tels Milo O'Shea, Ray McAnally ou encore Mícheál MacLiammóir (en)[3].

Kelly s'est produit le plus souvent au Gate Theatre. Dans les années 1990, il interprète notamment Orgon dans le Tartuffe de Molière et le personnage d'Al Lewis dans The Sunshine Boys du scénariste Neil Simon. Il joue également dans La Mouette d'Anton Tchekhov adaptée par Thomas Kilroy (en)[4].

À la télévision[modifier | modifier le code]

Durant les années 1960 et 1970, David Kelly apparaît dans des sitcoms britanniques, telles que Never Mind the Quality, Feel the Width (en) et On the Buses (en), dans lesquelles il tient des rôles d'irlandais eccentrique. Il figure dans 50 épisodes de Robin's Nest (en), une série mettant en vedette Richard O'Sullivan. En 1975, il apparaît brièvement sous les traits d'un ouvrier du bâtiment dans la série britannique L'Hôtel en folie (Fawlty Towers). Selon lui, ce personnage a fait beaucoup pour sa notoriété. En 1980, il interprète « Rashers » Tierney dans la mini-série de la RTÉ Strumpet City (en), diffusée par la suite dans une cinquantaine de pays[2],[5]. Le rôle restera l'un de ses préférés. Par la suite, Kelly joue dans les séries télévisées Glenroe (en), diffusée sur RTÉ One, et Ballykissangel (en), produite par la BBC[4].

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Kelly débute au cinéma en 1958[5]. En 1969 il joue le rôle d'un vicaire dans L'or se barre (The Italian Job). À partir de cette date, l'acteur apparaît régulièrement à l'écran. En 1992 il incarne le grand-père Ward, un conteur nomade irlandais, dans Le Cheval venu de la mer (Into the West) de Mike Newell[4]. Son rôle dans le film irlando-britannique Vieilles Canailles (Waking Ned Devine), sorti en 1998, lui apporte une renommée internationale[1]. Durant les années 2000, il figure notamment dans les comédies Ordinary Decent Criminal et Jardinage à l'anglaise (Greenfingers)[4]. En 2005, il interprète Grand-Papa Joe dans le film Charlie et la Chocolaterie du réalisateur Tim Burton. Il apparaît également dans le film fantastique Stardust de Matthew Vaughn, sorti en 2007[1],[5].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

David Kelly est marié à l'actrice Laurie Morton, qu'il rencontre en 1956 en effectuant un remplacement au Pike Theatre de Dublin. Le couple, qui a toujours résidé dans la région de Dublin, a deux enfants. Leur fils David fait carrière dans la publicité, leur fille Miriam est actrice[3].

Récompenses[modifier | modifier le code]

En 1998, David Kelly est nommé lors de la 5e cérémonie des Screen Actors Guild Awards dans la catégorie « Meilleur acteur dans un second rôle » pour son rôle dans Vieilles Canailles (Waking Ned Devine)[2].

En 2002, il reçoit un prix spécial (Special Tribute Award) pour sa carrière au théâtre lors des Irish Times Theatre Awards (en)[2],[6].

En 2005, l'acteur est récompensé lors de la 3e cérémonie (en) des Irish Film and Television Awards dans la catégorie « Meilleur acteur dans un second rôle » pour son rôle dans le film Charlie et la Chocolaterie. Lors de la soirée, il reçoit également un prix récompensant l'ensemble de sa carrière (Lifetime Achievement Award)[5].

Filmographie succincte[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Kelly Clips, « 'Top to toe an artist' », The Irish Times,‎ 14 février 2012
  2. a, b, c et d (en) Alison Healy, « Grand old man of Irish acting dies, aged 82 », The Irish Times,‎ 13 février 2012
  3. a, b et c (en) Donal O'Donoghue, « King David », RTÉ,‎ 13 février 2012
  4. a, b, c, d et e (en) Michael Coveney (en), « David Kelly obituary », The Guardian,‎ 13 février 2012
  5. a, b, c, d et e (en) Myles McWeeney, « Why life's sweet for Oscar-hopeful David », Irish Independent,‎ 30 juillet 2005
  6. (en) « The Theatre Awards: Past Winners », The Irish Times

Lien externe[modifier | modifier le code]