David II Strathbogie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

David II Strathbogie (né vers 12901326) est un noble écossais du XIVe siècle qui fut le 10e comte d'Atholl de 1307 à 1314.

Origine[modifier | modifier le code]

David II de Strathbogie et le fils et héritier de John Strathbogie 9e comte d'Atholl, et de Marjory, fille de Donald 6e comte de Mar et sœur d'Isabelle, la première épouse Robert Ier Bruce[1].

Comte d'Atholl puis prétendant[modifier | modifier le code]

David II de Strathbogie devient comte titulaire d'Atholl après l'exécution de son père à Londres le 7 novembre 1306, alors qu'il est entre les mains des anglais[1]. Il n'est restauré dans son comté d'Atholl qu'après l'avoir racheté à Ralph de Monthermer à qui il doit payer un important dédommagement[2].

En 1307-1308 il se soumet à Robert Bruce avec les autres seigneurs du nord de l'Écosse comme William (II) Ross comte de Ross[3]. David II est envoyé par le roi d'Angleterre, défendre le château de Dundee mais il fait sa soumission à Robert Ier et capitule avec la garnison anglaise en 1312. Bien accueilli par le roi Robert Ier d'Écosse il est nommé Connétable d'Écosse[1]. À l'aube de la Bataille de Bannockburn, il se querelle violemment avec Edouard Bruce, le frère du roi, à qui il reproche apparemment avoir séduit et abandonné sa sœur et il déserte le camp écossais afin de se ranger du côté anglais où il restera jusqu'à sa mort[1]. Après le combat il est déchu du comté d'Atholl par Robert Ier qui l'attribue en 1320 à son neveu John Campbell.

David II Strathbogie reçoit en compensation trois manoirs dans le Norfolk. En 1321, il obtient la baronnie féodale de Chilham, dans le comté de Kent, qui a appartenu à son père et à sa grand-mère. En 1322 il est convoqué au parlement anglais comme « Lord Strathbogie ». Son épouse étant cohéritière de son oncle Aymar Ier de Valence, comte de Pembroke, elle hérite du château de Mitford, du manoir de Ponteland, et de domaines en Little Eland, Northumberland, et du manoir de Foston (Foston-on-the-Wolds dans le Yorkshire). En 1325 il commande les troupes anglaise en Gascogne et meurt le 28 décembre 1326.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

David II avait épousé Jeanne Comyn fille de John III Comyn († 1306) et de Jeanne de Valence dont [4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Fiona Watson, «  David Strathbogie in: Strathbogie, John of, ninth earl of Atholl (c.1260–1306) » Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.
  2. (en) John L. Roberts Lost Kingdoms. Celtic Scotland and the Middle Ages Edinburgh University Press (Édimbourg, 1997) p. 55.
  3. (en) Michael Brown The Wars of Scotland 1214-1371 Edinburgh University Press (Edinburgh 2004) (ISBN 0748612386) p. 203-204.
  4. (en) Michael Brown Op.cit p. 50.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael Brown The Wars of Scotland 1214-1371 Edinburgh University Press (Édimbourg, 2004) (ISBN 0748612386).
  • (en) John L. Roberts Lost Kingdoms. Celtic Scotland and the Middle Ages Edinburgh University Press (Édimbourg, 1997).
  • (en) Fiona Watson, «  David Strathbogie dans Strathbogie, John of, ninth earl of Atholl (c.1260–1306) » Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.