David Gilmour (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

David Gilmour

Album de David Gilmour
Sortie
Enregistré février-mars 1978
SuperBear Studios, France
Durée 46:18
Genre Blues rock
Rock progressif
Producteur David Gilmour
Label Harvest (Royaume-Uni)
Columbia (États-Unis)
Classement 17e (Royaume-Uni)
29e (États-Unis)
Critique

Albums de David Gilmour

Singles

  1. There's No Way Out of Here / Deafinitely
    Sortie : 1978

David Gilmour est le premier album solo de David Gilmour, le guitariste de Pink Floyd. Il est sorti en mai 1978 en Angleterre et un mois plus tard aux États-Unis. Les musiciens qui apparaissent avec lui, Rick Wills à la basse et Willie Wilson à la batterie, sont les mêmes avec qui Gilmour jouait dans le groupe Bullitt avant qu'il ne rejoigne Pink Floyd en 1968. Il a formé ce groupe après avoir quitté les Jokers Wild en 1966, puis Bullitt a changé de nom pour The Flowers. La chanson Short and Sweet a été écrite avec Roy Harper, qui l'a d'ailleurs reprise avec des arrangements différents sur son album The unknown soldier en 1980. Ce même Roy Harper a déjà collaboré avec Pink Floyd sur la pièce Have a cigar de l'album Wish you were here, c'était lui qui chantait sur cette chanson.

Promotion[modifier | modifier le code]

Un film promotionnel a été tourné en 1978, on y voit évidemment David à la guitare et au chant, en plus de Rick Wills à la basse et Willie Wilson à la batterie. Ils sont accompagnés du frère de Gilmour, Mark Gilmour à la guitare rythmique et Ian McLagan à l'orgue. Tout ce beau monde y interprète les pièces suivantes ; Mihalis, There's no way out of here, So far away, No way et I can't breathe anymore. Il y a des choristes féminines non identifiées sur les chansons There's No Way Out of Here et So Far Away.

Puis David a fait une tournée des stations de radio FM en Amérique du nord, pour y faire des entrevues, l'effort n'a pas été vain puisque l'album s'est retrouvé en 29ième position sur le chart du Billboard. Dans une autre entrevue du magazine américain Circus de 1978, David avait ceci à dire au sujet de son album ; Cet album a été important pour moi en termes de respect envers moi-même. Au début, je ne croyais pas que mon nom serait assez gros, assez connut pour porter un tel disque en termes de ventes. Lorsqu'on est dans un groupe comme je le suis depuis si longtemps, on a tendance à devenir un peu claustrophobe, j'ai alors ressenti le besoin de sortir de ce cadre, de l'ombre de Pink Floyd.

Titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont de David Gilmour, sauf indication contraire.

Face 1[modifier | modifier le code]

  1. Mihalis – 5:46
  2. There's No Way Out of Here (Musique ; Ken Baker, arrangée par Gilmour, lyrics ; Baker) – 5:08
  3. Cry From the Street (David Gilmour, Eric Stuart) – 5:13
  4. So Far Away – 6:04

Face 2[modifier | modifier le code]

  1. Short and Sweet (David Gilmour, Roy Harper) – 5:30
  2. Raise My Rent – 5:33
  3. No Way – 5:32
  4. Deafinitely – 4:27
  5. I Can't Breathe Anymore – 3:04

Musiciens[modifier | modifier le code]