David Cazès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cazes.

David Cazès, né en 1851 à Tétouan et décédé en 1913, est un instituteur et écrivain juif marocain des XIXe et XXe siècles, auteur des premières études sur l'histoire des Juifs en Tunisie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Envoyé à Paris durant sa jeunesse, il suit les cours de l'Alliance israélite universelle (AIU).

À l'âge de 18 ans, il est envoyé par cette organisation pour établir et diriger diverses écoles primaires, notamment à Volo en Thessalie (1869), à Smyrne (1873) et à Tunis (février 1878). Dans chacun de ces lieux, il prend également part à l'organisation des communautés juives, comme à Tunis où il participe à la reconnaissance par les autorités tunisiennes du comité régional de l'AIU. Il y fonde et dirige aussi plusieurs écoles primaires, notamment dans la capitale. En 1893, il quitte le pays pour Buenos Aires, où il sert comme membre du comité administratif du fonds de colonisation créé par le baron Maurice de Hirsch sous le nom de Jewish Colonization Association.

En 1878, Cazès est fait officier du Nichan Iftikhar à Tunis. Le gouvernement français lui remet différents prix académiques en 1886 et le fait chevalier de la Légion d'honneur en 1889.

Cazès est l'auteur de divers ouvrages : Essai sur l'histoire des Israélites de Tunisie (Paris, 1888) et Notes bibliographiques sur la littérature juive tunisienne[1] (Tunis, 1893), où il présente un panorama précis de la vie littéraire des Juifs de Tunisie. Il contribue également à un grand nombre d'articles dans la Revue des études juives et divers autres périodiques juifs.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Notes bibliographiques sur la littérature juive tunisienne en ligne

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « David Cazès » (voir la liste des auteurs)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joseph Tolédano, La saga des familles. Les Juifs du Maroc et leurs noms, éd. Stavit, Tel Aviv, 1983