David Belle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir David et Belle.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir David Bell.

David Belle

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

David Belle en 2007.

Naissance 29 avril 1973 (41 ans)
Fécamp, France
Nationalité Drapeau de la France France
Profession coordinateur de scènes de parkour, acteur
Films notables Banlieue 13
Banlieue 13 : Ultimatum
Brick Mansions (remake Banlieue 13)

David Belle, né le 29 avril 1973 à Fécamp, est un sportif et acteur français. Il est le cofondateur du parkour (art du déplacement) avec les Yamakasis comprenant Sébastien Foucan.

David commença le parkour dès l'âge de 15 ans, inspiré par son père Raymond Belle et soutenu par son frère Jean-François. Son grand-père Gilbert Kitten, son père Raymond Belle et son frère étaient des sauveteurs expérimentés qui travaillaient dans le service du feu de l'armée française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Depuis tout jeune, David Belle fit preuve d'un certain goût pour l'action et le déplacement rapide. Il excellait dans les épreuves d'athlétisme, d'escalade, de gymnastique et d'arts martiaux.

En 1988, âgé de 15 ans, Belle quitta l'école, emménagea à Paris et entra dans le service national. À cette époque, il reçut son brevet des premiers secours et un diplôme de l'UFOLEP en gymnastique. Il se fit des amis proches dans un groupe d'adolescents qui partageaient sa passion sportive. Ce groupe devint plus tard les Yamakasi (Yann Hnautra, Frédéric Hnautra, David Balgogne, Sébastien Foucan et Kazuma, puis, Châu Belle, Williams Belle, Charles Perrière, Malik Diouf, Guylain Boyeke et Laurent Piemontesi).

Il rejoignit les Pompiers de Paris, ayant l'aspiration de suivre les pas de son père et de son grand-père. Il fut temporairement suspendu à cause d'une blessure, mais finalement il ne reprit pas le service, pour raisons personnelles.

Par la suite, il intégra les Troupes de marine à Vannes, où il reçut une promotion, un diplôme d'honneur pour son agilité et fut enregistré comme champion du régiment pour l'escalade à la corde (comme son père avant lui), puis pour la course d'obstacles de l'Essonne. Il exprima cependant que son goût et son amour de l'aventure et la liberté ne s'alliaient pas très bien avec la vie de caserne d'un militaire.

Après avoir fini son service national, il fit divers métiers : ouvrier d'entrepôt, gardien de sécurité et vendeur de meubles. Il s'envola ensuite pour l'Inde et obtint là-bas une ceinture noire de Kung Fu. Après son retour en France, il commença à faire campagne pour sa discipline en enregistrant des vidéos qui montraient ses aptitudes. En 1997, l'équipe de Stade 2 (Francis Marroto, Pierre Sled et Pierre Salviac) en visionna une et ils décidèrent de réaliser un documentaire sur David Belle et le parkour. On l'y voyait collaborer, notamment, avec les « traceurs ». C'est depuis ce film que le nom de « traceur » est utilisé pour qualifier celui qui pratique la discipline du parkour. Le Parkour cache une véritable pensée et un mode de vie proche des arts martiaux.

David est discret et réservé, il n'aime pas avoir à s'expliquer sur ce qu'il fait et ce qu'il recherche, « c'est un travail intérieur qu'il s'impose au quotidien », tout comme son père lui a appris. Des jeunes du monde entier découvrent ce nouveau moyen d'expression urbain et découvrent leur propre capacités et limites.

Belle entra dans la carrière cinématographique grâce à sa rencontre avec Hubert Koundé (La Haine), pour amener le parkour sur le grand écran. Il développa son jeu d'acteur au studio Pygmalion et eut un certain succès en jouant quelques rôles, la plupart dans des films français et des publicités (notamment dans des vidéos promotionnelles pour Tina Turner et IAM. Il participa à l'épisode Les gens du voyage de la série télévisée Louis Page, aux films Un monde meilleur, L'Engrenage, Femme Fatale et Les Rivières pourpres 2 : les Anges de l'Apocalypse, avec Jean Réno.

Après avoir tourné dans plusieurs publicités pour la BBC, Nissan et Nike, Belle fut contacté par Luc Besson pour partager la vedette avec Cyril Raffaelli dans le film Banlieue 13.

En 2008, il a participé à la coordination des scènes de parkour du film Babylon A.D.. Il a travaillé sur les cascades du tournage du film Prince of Persia : Les Sables du temps sorti le 26 mai 2010 au cinéma.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Parcours chorégraphique[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]