Daublaine Callinet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La manufacture d'orgues Daublaine Callinet est le fruit de l'association des facteurs André-Marie Daublaine et Louis Callinet et de l'organiste Félix Danjou de 1838 à 1843, date à laquelle Louis Callinet en fut évincé à cause du scandale occasionné par son saccage du mécanisme de l'orgue de Saint-Sulpice à Paris qu'il était chargé de restaurer. Elle est rachetée par Pierre-Alexandre Ducroquet et Charles Spackmann Barker en 1845 puis par Joseph Merklin en 1855.

Œuvres[modifier | modifier le code]

La maison Daublaine-Callinet a construit les instruments suivants :


Après sa disparition, deux anciens employés de la maison Daublaine-Callinet, Émile Poirier et Nicolas Lieberknecht, construisent :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir sur le site Musimen.com : « Cet instrument, inauguré en 1839 par Séjan, Simon et Fessy, comportant à l’origine 31 jeux répartis sur 3 claviers et pédaliers »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Un Châlonnais méconnu : André Marie Daublaine », Le Petit Catalaunien illustré, n° 49, hiver 2004-2005.
  • Pié Meyer-Siat, Les Callinet, facteurs d'orgues à Rouffach, et leur œuvre en Alsace, ISTRA, 1965

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]