Data Publica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Data Publica

Création 15 juillet 2011, à Paris
Dates clés 16 septembre 2010, lancement de l'annuaire open data à la cantine
Fondateurs François Bancilhon, Christian Frisch
Forme juridique Société anonyme
Slogan Les données pour votre business
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Activité Données publiques, Données ouvertes
Produits Annuaire français des données publiques, données sur mesure, tableaux de bord des territoires, vente prédictive C-Radar
Site web www.data-publica.com

Data publica est une entreprise spécialisée dans le développement de « jeux de données » qu'elle commercialise en mode Data as a Service.

Mission[modifier | modifier le code]

Data Publica est une entreprise française qui propose différents services sur le marché de la donnée : une offre B2B de vente prédictive (C-Radar), un portail de données publiques[1] (OpenData), un service de données sur mesure, un service de visualisation de données[2], des Tableaux de Bord des Territoires, ainsi qu'une rubrique d'actualité des données[3].

Cofinancée en septembre 2011 par des business angels et le fonds d'investissement de l'INRIA, It Translation[4], Data Publica est également un éditeur de données qui construit des jeux de données sur mesure et aide les sociétés à créer, structurer et enrichir avec des données publiques des flux de données hétérogènes.

En janvier 2014, Data Publica a lancé l'offre C-Radar, la première offre de vente prédictive en France, destinée aux entreprises du B2B.

Data Publica traite également de l'actualité opendata, big data, datajournalisme et dataviz par le biais de sa rubrique dédiée.

Origines[modifier | modifier le code]

À l'origine, société partiellement financée par le ministère de l'économie numérique et Nathalie Kosciusko-Morizet dans le cadre de l’appel à projet Web 2.0 en 2010[5], Data Publica a mis en place le premier annuaire privé de données publiques et privées.

Data Publica a lancé la première version de son annuaire de données publiques le 16 septembre 2010 à La Cantine[6]

Catalogue de données publiques[modifier | modifier le code]

Data Publica met à la disposition des internautes, chercheurs, journalistes et professionnels le plus large annuaire de données publiques sous des formats bruts (excel, csv, xml...). Plus de 200 éditeurs de données y sont référencés ainsi que plus de 15 000 fichiers accessibles par téléchargement et api. Sur ce portail sont répertoriées des données d'Eurostat, de Data.gouv.fr, de l'Insee, de la Banque mondiale, des portails opendata des villes de Rennes, Paris, Nantes ainsi que des ministères et préfectures. Par ailleurs, Data Publica s'est illustré en octobre 2010 en collectant les données brutes des primaires du Parti Socialiste et en les publiant[7]. Data Publica a récemment dévoilé une analyse qui illustre les monopoles des enseignes de la grande distribution[8]. En janvier 2013, Data Publica crée également la première carte interactive du trafic du métro parisien à partir des données délivrées par la Régie autonome des transports parisiens[9]. En mars 2013, Data Publica ouvre des données de la RATP[10] au public concernant l'activité, l'état du réseau, les violences[11], la consommation énergétique des lignes.

Visualisation et technologies[modifier | modifier le code]

Data Publica a développé un data store structuré qui permet de croiser des données de sources multiples (opendata, données internes, reseaux sociaux et web), de les acceder par api et de les visualiser dans une application web multi-dimensionnelle. Le format DSPL [12] est utilisé pour la structuration des données. De nombreux outils de conversion automatique de données ont été développés, certains conjointement avec l'INRIA[13].

Édition et production de données[modifier | modifier le code]

À partir de janvier 2013, Data Publica décide d'orienter son offre spécifiquement auprès des entreprises[14]. La place de marché est momentanément fermée et ce sont les services d'édition et de production de données qui sont promus. Data Publica développe des jeux de données sur mesure en fonction des besoins des entreprises et propose également des services d'enrichissement des données. Un service de tableau de bord des territoires permet aussi aux entreprises de développer des outils de veille à partir de plusieurs centaines d'indicateurs extraits de sources de données publiques disponibles.

Vente prédictive (C-Radar)[modifier | modifier le code]

En janvier 2014, Data Publica a lancé l'offre C-Radar, la première offre de vente prédictive en France[15]. Elle propose aux entreprises de résoudre de nombreux problèmes opérant dans le secteur du B2B : l'identification et la priorisation de prospects, la recherche d'entreprise ainsi que de segmenter et cartographier leur secteur d'activité. De nombreuses techniques sont utilisées pour mettre à jour cette base de données destinée aux entreprises : crawling, machine learning, data-mining, statistiques, apprentissage, indexation.

Data Tuesday[modifier | modifier le code]

En partenariat avec les sociétés CaptainDash et MFG Labs, Data Publica organise les Data Tuesday[16], un évènement mensuel qui réunit les acteurs de l'écosystème de la donnée.

Scrapathon[modifier | modifier le code]

Data Publica, en partenariat avec Slate, Open Street Map France, l'Open Knowledge Foundation France, a créé le premier Scrapathon[17], marathon d'une soirée consacrée au recueil des données réunissant une communauté de développeurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://fr.techcrunch.com/2011/01/12/open-data-pourquoi-faut-il-liberer-les-donnees-publiques-en-france
  2. http://blogs.lesechos.fr/echosopendata/data-publica-lance-un-outil-de-visualisation-des-donnees-a8459.html
  3. http://www.guardian.co.uk/news/datablog/interactive/2012/mar/12/france-open-data
  4. http://www.lemagit.fr/article/france-donnees-open/9614/1/open-data-data-publica-leve-400-000-dans-son-tour-amorcage/
  5. http://www.industrie.gouv.fr/tic/volet-numerique/web-innovant.php
  6. http://lacantine.org/events/presentation-de-data-publica
  7. http://www.lexpress.fr/actualite/politique/data-publica-fait-main-basse-sur-les-resultats-des-primaires_1041873.html
  8. http://www.challenges.fr/entreprise/20120918.CHA0913/ces-cartes-qui-prouvent-que-les-monopoles-existent-bien-dans-la-grande-distribution.html
  9. http://data.blog.lemonde.fr/2013/01/09/stations-desertes-temperatures-quand-la-ratp-ouvre-ses-donnees/
  10. http://transports.blog.lemonde.fr/2013/03/11/les-petits-secrets-de-la-ratp-reveles-au-public/
  11. http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/03/12/01016-20130312ARTFIG00501-cinq-faits-a-connaitre-sur-le-metro-parisien.php
  12. https://developers.google.com/public-data/docs/tutorial
  13. http://www.data-publica.com/content/2012/05/data-publica-inria-and-the-lirmm-present-websmatch
  14. http://www.lemagit.fr/economie/business/editeurs/2013/01/17/open-data-data-publica-soriente-desormais-vers-les-entreprises/
  15. http://frenchweb.fr/la-startup-du-jour-data-publica-utilise-le-big-data-pour-faire-de-la-vente-predictive/140349
  16. http://blogs.lesechos.fr/echosopendata/data-tuesday-c-est-parti-a7392.html
  17. http://www.slate.fr/life/73113/scrapathon-data-publica-utiliser-donnees-publiques