Darvaza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Darvaza
Derweze
Le cratère de Darvaza
Le cratère de Darvaza
Administration
Pays Drapeau du Turkménistan Turkménistan
Province Daşoguz
Géographie
Coordonnées 40° 15′ 09″ N 58° 26′ 22″ E / 40.252608, 58.43945140° 15′ 09″ Nord 58° 26′ 22″ Est / 40.252608, 58.439451  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Turkménistan

Voir sur la carte Turkménistan administrative
City locator 14.svg
Darvaza

Darvaza (en turkmène : Derweze) est un lieu-dit du Turkménistan situé au milieu du désert du Karakoum, à 260 km au nord d'Achgabat. Un village qui s'y trouvait a été rasé en 2002 sur ordre du Président Saparmurat Niazov et l'endroit est désormais quasiment inhabité.

Cratère de Darvaza[modifier | modifier le code]

Le cratère de nuit
Article détaillé : Porte de l'Enfer (Turkménistan).

Le cratère de Darvaza est un trou de 70 mètres de diamètre situé à proximité du village, et qui est en combustion continue depuis 1971[1],[2].

Le sous-sol de Darvaza est riche en gaz naturel. Lors d'une prospection minière soviétique en 1970, une équipe de géologues, forant le sol à la recherche d'un gisement, perce accidentellement une cavité souterraine qui provoque l'effondrement de la tour de forage, laissant dans le sol un trou béant. Pour éviter les risques d'explosion et de pollution atmosphérique, il est décidé de mettre le feu aux gaz qui émanent du puits. Les géologues estimaient que les réserves devaient s'épuiser en quelques semaines, mais le puits brûle sans interruption depuis 1971. Localement, l'endroit est surnommé « la porte de l'enfer » (derweze signifie « porte » en turkmène[3]).

En avril 2010, le président Gurbanguly Berdimuhamedow signe un décret visant à l'extinction du cratère, mais celui-ci est toujours actif en mai 2013[4].

Autre vue du cratère.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Émeline Ferard, « La Porte de l'Enfer brûle depuis plus de 40 ans au Turkménistan »,‎ 28 juillet 2012 (consulté le 11 octobre 2014)
  2. « Turkménistan: Les portes de l'enfer, erreur scientifique devenue atout touristique », sur 20minutes.fr,‎ 23.06.2014 (consulté le 11 octobre 2014)
  3. (en) « Derweze », sur terjime.com (consulté le 4 juin 2012)
  4. china radio international de mai 2013 : EN IMAGES: la « Porte de l'Enfer » au Turkménistan http://french.cri.cn/761/2013/05/08/241s323911.htm

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]