Darla (épisode d'Angel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Darla
Épisode de Angel
Titre original Darla
Numéro d'épisode Saison 2
Épisode 7
Invités Mark Metcalf, dans le rôle du Maître, Juliet Landau, dans le rôle du Drusilla, James Marsters, dans le rôle de Spike
Réalisation Tim Minear
Scénario Tim Minear
Diffusion Drapeau des États-Unis États-Unis : 14 novembre 2000 sur The WB

Drapeau de la France France : le 12 novembre 2001 sur TF1

Chronologie
Précédent L'Usurpateur Le Linceul qui rend fou Suivant
Liste des épisodes

Darla est le 7e épisode de la saison 2 de la série télévisée Angel. Dans cet épisode, Angel décide de retrouver Darla. Celle-ci vit chez Lindsey McDonald, un des avocats de Wolfram & Hart. Cet épisode comporte de nombreux flashbacks sur Darla, Angel, Drusilla et Spike.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Angel, obsédé par Darla, cherche à la retrouver. Il retrouve sa trace dans un appartement de Wolfram & Hart et se rend compte que son âme commence à la torturer. De son côté, Darla, après avoir séduit Lindsey McDonald, est en pleine crise d'identité, ne sachant plus si elle est Darla le vampire ou la femme qu'elle était avant. Elle recherche alors l'aide d'Angel et s'enfuit des locaux de Wolfram & Hart en abattant un gardien, mais elle est rattrapée peu après. Holland Manners décide alors de l'abattre et Angel, prévenu par Lindsey, vient la sauver. On apprend alors que tout n'était que mise en scène de la part d'Holland Manners pour que Darla et Angel se retrouvent et qu'Angel sauve l'âme de Darla. Cette dernière, pour être libérée de sa culpabilité, demande à Angel de la transformer à nouveau en vampire, ou au moins de la tuer. Devant le refus d'Angel, elle s'enfuit.

Parallèlement à cet épisode, de nombreux flashbacks concernant Darla et sa liaison avec Angel sont présents dans cet épisode :

  • 1609, Colonie de Virginie : Darla, encore humaine, est une prostituée atteinte de la syphilis et à l'article de la mort. le Maître la transforme en vampire.
  • 1760, Londres : Darla présente le Maître à Angel. Les deux vampires étant en désaccord concernant leur vision des vampires, Darla choisit de suivre Angel par amour.
  • 1880, Londres : Drusilla aperçoit Spike, encore humain.
  • 1898, Roumanie : après que la malédiction a été lancée à Angel, Darla essaye de négocier son annulation mais Spike l'en empêche involontairement. Angel les quitte.
  • 1900, Chine, pendant la révolte des Boxers : Angel a retrouvé Darla et essaye de la convaincre de le reprendre, mais son âme l'empêche de tuer un bébé pour se nourrir. Il s'enfuit. Pendant ce temps, Spike vient de tuer une tueuse de vampires.

Production[modifier | modifier le code]

Les scènes de la ville chinoise durant le flashback se déroulant pendant la révolte des Boxers ont été tournées dans un ranch en modifiant un décor créé pour représenter un village mexicain dans un film, le chef décorateur Stuart Blatt ayant réalisé que les deux architectures étaient en fait assez proches. Ce décor a été réutilisé pour le village dans les épisodes de la fin de la saison 2 à Pylea[1].

Aux États-Unis, cet épisode a été diffusé le même jour que La Faille, épisode de Buffy contre les vampires. Bien que les histoires soit indépendantes, deux flashbacks, vécus à travers des points de vue différents, sont présents dans les deux épisodes : la transformation en vampire de Spike, et la révolte des Boxers, où Angel revient pendant que Spike élimine une Tueuse de vampires[2].

Statut particulier[modifier | modifier le code]

Cet épisode est essentiel pour la mythologie du Buffyverse, se concentrant sur l'histoire de Darla et ses rapports avec Angel. C'est l'épisode favori de l'actrice Julie Benz[3].

Noel Murray, du site A.V. Club, estime que l'épisode forme avec La Faille « un merveilleux diptyque », « un admirable moment de télévision » où les deux épisodes, bien qu'indépendants, ont encore plus de signification vus l'un après l'autre[4]. Ryan Bovay, du site Critically Touched, lui donne la note maximale de A+, évoquant un épisode au « scénario fort et au style visuel saisissant » qui est une « expérience mémorable et gratifiante, spécialement pour les fans les plus acharnés » et ajoutant que « la riche atmosphère imprégnant les événements importants qui se déroulent donne à Darla une sensation d'épopée »[5].

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs crédités au générique[modifier | modifier le code]

Acteurs crédités en début d'épisode[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « A holiday in Pylea », BBC (consulté le 18 avril 2013)
  2. (en) Edward Gross, « Writer-producer Tim Minear on directing `Darla` », sur timminear.net (consulté le 18 avril 2013)
  3. (en) « All time high », BBC (consulté le 18 avril 2013)
  4. (en) Noel Murray, « Fool For Love / Darla / The Shroud Of Rahmon / Shadow », sur A.V. Club (consulté le 8 mars 2012)
  5. (en) Ryan Bovay, « Darla », sur criticallytouched.com (consulté le 18 avril 2013)

Lien externe[modifier | modifier le code]