Dark Passion Play

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dark Passion Play

Album de Nightwish
Sortie Drapeau de la Finlande 26 Septembre 2007
Drapeau de la France 1 Octobre 2007
Drapeau des États-Unis 2 Octobre 2007
Enregistré Studios Petrax,
Studios Legendary E-Major,
Studios Finnvox et
Studios Abbey Road de septembre 2006 à mars 2007.
Durée 75:47
Genre Metal symphonique
Heavy Metal
Producteur Tuomas Holopainen
coproduit par Tero Kinnunen et Mikko Karmila
Label Flag of Finland.svg Spinefarm Records
Flag of Europe.svg Nuclear Blast
Flag of the United States.svg Roadrunner
Flag of Japan.svg Universal

Albums de Nightwish

Dark Passion Play est le sixième album du groupe Nightwish, sorti le 28 septembre 2007 en Europe, excepté en France où il est paru le premier octobre. C'est le premier album avec la chanteuse Anette Olzon. Plus de 170 musiciens ont participé à la partie symphonique de l'album, contre une cinquantaine pour Once, sorti en 2004 et dernier album sur lequel la chanteuse Tarja Turunen fut présente. Il a été réalisé avec la collaboration du London Session Orchestra et du Metro Voices, et enregistré en partie aux prestigieux Studios Abbey Road.

Pendant la première semaine de sa sortie, l'album est entré dans les charts européens comme le numéro un dans 6 pays différents. Il a été vendu à plus de 150 000 exemplaires rien qu'en Finlande, où il a reçu 5 disques de platine.

Dans le monde, Dark Passion Play s'est vendu à près de 2 millions d'exemplaires depuis sa sortie, il est l'album le plus vendu de Nightwish à ce jour.

Singles[modifier | modifier le code]

Eva[1][modifier | modifier le code]

Eva est le premier single de l'album, sorti le 25 mai 2007, uniquement sur internet. Ce morceau est aussi celui qui a révélé la voix d'Anette Olzon au public. Il s'agit d'une ballade en crescendo parlant d'une fille malmenée à l'école. La date de sortie de Eva fut précipitée à cause d'une fuite provoquée par un vendeur en ligne, qui a mis Eva à la disposition de tout le monde le 15 mai 2007[2].

Amaranth[3][modifier | modifier le code]

Amaranth, mélange de Metal symphonique et de son pop/rock, a fait l'objet d'un clip tourné aux États-Unis dans la région de Los Angeles. La vidéo alterne entre des images du groupe et d'autres inspirées du tableau L'Ange blessé du peintre finnois Hugo Simberg. L'amarante est une plante qui fut « interdite » par les espagnols pendant la colonisation de l'Empire aztèque parce qu'elle servait dans les cultes non chrétien.

Erämaan Viimeinen[4][modifier | modifier le code]

Le morceau instrumental Last of the Wilds est également sorti en single le 2 décembre 2007, en Finlande uniquement (chez Spinefarm Records), sous le nom de Erämaan Viimeinen, dans une version différente de celle de l'album, avec le chant de Jonsu, du groupe Indica. Le morceau est entièrement chanté en finnois, c'est pourquoi le groupe a fait appel à une autre chanteuse, Anette Olzon ne maîtrisant pas couramment cette langue.

Bye Bye Beautiful[5][modifier | modifier le code]

Bye Bye Beautiful est un morceau dans la même veine que Wish I Had An Angel sur Once, dont le refrain, qui est entièrement chanté par Marco Hietala, s'adresse directement à l'ancienne chanteuse du groupe, Tarja Turunen (Did you ever hear what I told you ? / Did you ever read what I wrote you ?). Le single est paru en Europe le 15 février 2008 sous le label Nuclear Blast uniquement (Le label finlandais du groupe, Spinefarm Records, n'ayant pas commercialisé le single en Finlande). Le clip de ce morceau a, comme celui d'Amaranth, été enregistré aux États-Unis.

The Islander[6][modifier | modifier le code]

Le dernier single, The Islander, parut en mai 2008 : le 21 mai aux éditions Spinefarm Records pour la Finlande et le 30 aux éditions Nuclear Blast pour le reste de l'Europe. The Islander a fait l'objet d'un clip, tourné en Finlande et réalisé par Stobe Harju, qui est diffusé depuis le 14 avril 2008. The Islander est, contrairement aux autres morceaux, joué à la guitare acoustique. Il évoque un vieux gardien de phare.

Production[modifier | modifier le code]

Titre original[modifier | modifier le code]

Selon Tuomas Holopainen, claviériste du groupe et principal compositeur, le titre de l'album était initialement destiné à être "'The Poet And The Pendulum", qui est le nom de la première chanson de l'album. Toutefois, il a été changé pour Dark Passion Play car "The Poet And The Pendulum" était trop long pour un titre d'album. Le titre final de l'album a été tiré des paroles de cette même chanson:

« The morning dawned, upon his altar,
Remains of the dark passion play,
Performed by his friends without shame,
Spitting on his grave as they came. »

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Le coût de production de l'album s'est élevé à 500 000 €, ce qui en fait l'album le plus cher jamais enregistré en Finlande. De plus, 270 000 € supplémentaires ont été dépensés pour le tournage des deux clips de l'album "Amaranth" et "Bye Bye Beautiful"[7].

Nightwish a enregistré une reprise de "The Heart Asks Pleasure First" de la bande originale La Leçon de piano de Michael Nyman. Cette version comprend les paroles écrites par Tuomas Holopainen et le chant par Anette Olzon. Avant et pendant l'enregistrement de la chanson, le groupe n'avait pas reçu la permission d'utiliser cette chanson. Malgré son enregistrement, à la sortie de l'album, Nightwish n'avait toujours pas eu cette autorisation, c'est pourquoi elle n'y apparait pas.

Pour le dernier concert de leur tournée Dark Passion Play Tour à l'Hartwall Arena à Helsinki en Finlande, la reprise de cette chanson a pu être pour la première fois entendue par les fan puisqu'elle fut joué en fin de concert. En décembre 2009, Michael Nyman donne enfin son accord pour la reprise de "The Heart Asks Pleasure First", en revanche on ne sait toujours pas quand cette reprise sera finalement disponible[8].

Style musical[modifier | modifier le code]

L'album Dark Passion Play poursuit la voie dégagée par Once, avec la présence toujours plus remarquée de l'Orchestre philharmonique de Londres et des chœurs. Le groupe mise aussi avec l'arrivée de la nouvelle chanteuse, Anette Olzon, sur des éléments plus pop, notamment sur les morceaux Amaranth, Cadence of Her Last Breath et For the Heart I Once Had.

D'un autre côté, le changement de chanteuse permet au bassiste Marco Hietala d'être plus présent sur l'album. Il chante seul les couplets de The Islander, morceau acoustique joué à la guitare sèche, qu'il a composé lui-même et proposé à Tuomas Holopainen, le compositeur du groupe, estimant que le style de cette chanson ne correspondait pas à celui de Tarot, le groupe dont il est le leader. De plus, il chante seul sur Master Passion Greed, morceau très heavy s'adressant sans concession au mari et manager de Tarja Turunen.

Les ambiances développées dans cet album sont les plus sombres depuis Century Child, comme en témoignent les morceaux The Poet and the Pendulum, revenant sur l'année 2005, vécue comme un enfer par Tuomas Holopainen, avec des paroles très crues (« The world will rejoice today / As crows feast on the rotting poet »), ou encore Whoever Brings the Night, basé sur un riff de guitare d'Emppu Vuorinen, et aux textes érotiques évoquant le harem (« Hurt me, I love to suffer / Your harem's a dream for free »).

Tuomas Holopainen poursuit ses expérimentations musicales, avec des morceaux au chant proche de la pop, des chœurs gospels sur la fin de Meadows Of Heaven, le thrash symphonique sur Master Passion Greed, l'utilisation du vocoder dans Whoever Brings The Night, et les ambiances celtiques sur The Islander, Last of the Wilds, ainsi que le pont de 7 Days to the Wolves.

Versions[modifier | modifier le code]

En raison notamment de la production massive de la maison de disques Nuclear Blast, Dark Passion Play est sorti depuis septembre dans de nombreuses versions différentes en Europe, accompagnées de bonus divers.

Les éditions digipack comprennent l'album en sa version instrumentale (sans le chant et avec les chœurs parfois mis en retrait voire retirés) sur un deuxième CD.

L'édition japonaise (distribuée par Spinefarm Records / Universal) contient le bonus track Escapist, qui est présent aussi sur le single Bye Bye Beautiful paru en Europe chez Nuclear Blast.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  1. Quadruple disque de Platine en Finlande. (120 000 albums vendus)
  2. Disque de Platine en Suisse. (40 000 albums vendus)
  3. Disque de Platine en Allemagne. (200 000 albums vendus)[9]
  4. Disque d'or en Suède. (30 000 albums vendus)
  5. Disque d'or en Pologne. (10 000 albums vendus)
  6. Disque d'or en Autriche. (10 000 albums vendus)
  7. Disque d'or en Finlande pour le single Amaranth.
  8. Disque d'or en Autriche, en mars 2008.
  9. Quatre Emma Awards 2008 (en Finlande) pour les catégories : Groupe de l'année, meilleur album de métal, meilleur album, meilleure vente d'album de l'année[10].
  10. Vainqueur au Echo Awards 2008 (en Allemagne) dans la catégorie "Rock/Alternatif".

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Toutes les paroles sont écrites par Tuomas Holopainen

No Titre Musique Durée
1. The Poet and the Pendulum Tuomas Holopainen 13:54
2. Bye Bye Beautiful Tuomas Holopainen 4:14
3. Amaranth Tuomas Holopainen 3:51
4. Cadence of Her Last Breath Tuomas Holopainen 4:34
5. Master Passion Greed Tuomas Holopainen 6:02
6. Eva Tuomas Holopainen 4:25
7. Sahara Tuomas Holopainen 5:47
8. Whoever Brings the Night Emppu Vuorinen 4:17
9. For the Heart I Once Had Tuomas Holopainen 3:55
10. The Islander Marco Hietala 5:05
11. Last of the Wilds (instrumental) Tuomas Holopainen 5:40
12. 7 Days to the Wolves Tuomas Holopainen, Marco Hietala 7:03
13. Meadows of Heaven Tuomas Holopainen 7:10
14. Escapist (titre bonus) Tuomas Holopainen 4:57

Notes et références[modifier | modifier le code]