Daring Club de Bruxelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Daring Club Bruxelles)
Aller à : navigation, rechercher

Daring Club de Bruxelles

Logo du Daring Club de Bruxelles
Généralités
Nom complet Royal Daring Club de Bruxelles
Surnoms les Daringmen
Fondation 1895
Disparition 1973
Couleurs Rouge et noir
Stade Stade Oscar Bossaert
Championnat actuel disparu
Palmarès principal
National[1] Champion de Belgique (5)
Champion de Division 2 (3)
Coupe de Belgique (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Dernière mise à jour : 7 mars 2012.

Le Daring Club de Bruxelles, plus tard renommé Daring Club de Molenbeek, est un ancien club de football belge fondé en 1895. Il participe pour la première fois au championnat belge lors de la saison 1903-1904, et remporte son premier titre en 1912. Du fait de son ancienneté, il reçoit le matricule 2 en 1926[2]. Le club remporte au total cinq fois le championnat belge et une Coupe de Belgique. En 1973, le club fusionne avec le Royal Racing White, et ensemble ils forment le Racing White Daring de Molenbeek. Le matricule 2 est radié des listes de la Fédération belge.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le club est fondé en 1895 par des étudiants réunis au café "Au Tivoli" à Koekelberg. Le club s'affilie à l'Union belge deux ans plus tard, et participe d'abord au championnat dit "réserves" ou "juniors". Le club joue d'abord en bleu et blanc, mais change ses couleurs pour le rouge et le noir en 1899. En 1900, il fusionne avec le Bruxelles Football Club, et change son nom en Daring Bruxelles Football Club. Lorsque les travaux de construction de la basilique de Koekelberg débutent, le club doit déménager Chaussée de Jette, où se trouve le terrain du Bruxelles Football Club. En 1902, le club reprend son appellation initiale, et fusionne avec deux autres clubs bruxellois, le Sporting Molenbeek et le Skill FC de Bruxelles. L'année suivante, il fusionne avec l'US Bruxelles, puis est admis dans le championnat de Belgique.

Le club devient rapidement un rival de choix de l'Union Saint-Gilloise dans la capitale belge, et remporte son premier titre en 1912, suivi d'un deuxième deux ans plus tard. Face au nombre croissant de supporters, le besoin d'un nouveau stade se fait sentir, mais le début de la première guerre mondiale retarde les travaux. Le 12 juillet 1920, le club est reconnu Société Royale et exactement deux mois plus tard, il inaugure son nouveau stade à Molenbeek-Saint-Jean. Il s'agit d'un stade particulièrement en avance pour son temps, avec une grande tribune assise, une piste d'athlétisme, un terrain de hockey, des terrains de tennis, et même un solarium.

Le club remporte un troisième titre national en 1921, avant de passer plusieurs saisons anonymes, frôlant même la relégation en 1928. L'équipe ne retrouve les premières places qu'au milieu des années 1930, mettant notamment fin le 10 février 1935 à la série de 60 matches sans défaite de l'Union. Le club fête deux nouveaux titres de champion en 1936 et 1937, mais ce seront ses derniers. Après une belle deuxième place, le club est relégué pour la première fois de son histoire en Division 1 à la fin de la saison 1938-1939. De plus, accusé de corruption sur un joueur de l'Union, le club est puni d'une deuxième relégation administrative qui le pousse en Promotion. Le déclenchement de la seconde guerre mondiale retarde les effets de la sanction, et à la fin du conflit, un arrangement est trouvé pour que le club puisse intégrer la Division 1 à la place de l'Union Hutoise, qui n'avait pas les moyens d'aligner une équipe à ce niveau.

Le Daring remporte le titre de Division 1 en 1950, et remonte parmi l'élite. Le retour en première division dure quatre saisons pour les Daringmen, qui rechute en Division 2 en 1954. Ils remportent le titre directement et reviennent en Division 1, cette fois pour trois saisons. Une nouvelle fois, le Daring décroche le titre au niveau inférieur dès sa première saison et remonte en D1. À la recherche de son glorieux passé, le club ne peut faire mieux qu'une cinquième place. Il participe néanmoins à deux éditions de la Coupe des villes de foire, en 1966 et 1969. Le club chute à nouveau en D2 à la fin de la saison 1968-1969. Il ne reviendra plus jamais au plus haut niveau.

Malgré une chute en division 2, le club parvient à atteindre la finale de la Coupe de Belgique 1970, où il est sévèrement battu 6-1 par le FC Brugeois. En juillet 1970, le club change son nom en Daring Club de Molenbeek. Le club joue encore trois saisons en Division 2, puis se résout à fusionner avec le Royal Racing White, pour former le Racing White Daring de Molenbeek. Le Racing White évoluant en première division, le club fusionné reste parmi l'élite et jouera au stade du Daring, renommé pour l'occasion Stade Edmond Machtens. Par contre, le matricule 2 du Daring est radié par la Fédération belge.

Résultats dans les divisions nationales[modifier | modifier le code]

Statistiques clôturées, club disparu

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bilan[modifier | modifier le code]

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1e nationale 48 5 1 1
II 2e nationale 14 3
III 3e nationale 0 0
IV 4e nationale 0 0
 
  TOTAUX 62 8 1 1
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Classements saison par saison[modifier | modifier le code]

Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
1 1903-04 Daring CB Division d'Honneur Groupe B 3e/5
2 1904-05 Daring CB Division d'Honneur 5e/11
3 1905-06 Daring CB Division d'Honneur 5e/10
4 1906-07 Daring CB Division d'Honneur 4e/10
5 1907-08 Daring CB Division d'Honneur 5e/10
6 1908-09 Daring CB Division d'Honneur 2e/12 [saisons 1]
7 1909-10 Daring CB Division d'Honneur 4e/12
8 1910-11 Daring CB Division d'Honneur 3e/12
9 1911-12 Daring CB Division d'Honneur 1er/12 Champion
10 1912-13 Daring CB Division d'Honneur 2e/12 Test match[saisons 2]
11 1913-14 Daring CB Division d'Honneur 1er/12 Champion
xx 1914-19 Compétitions interrompues
12 1919-20 Daring CB Division d'Honneur 3e/12
13 1920-21 Daring CB SR Division d'Honneur 1er/12 Champion
14 1921-22 Daring CB SR Division d'Honneur 8e/14
15 1922-23 Daring CB SR Division d'Honneur 4e/14
16 1923-24 Daring CB SR Division d'Honneur 8e/14
17 1924-25 Daring CB SR Division d'Honneur 6e/14
18 1925-26 Daring CB SR Division d'Honneur 3e/14
19 1926-27 Daring CB SR Division d'Honneur 4e/14
20 1927-28 Daring CB SR Division d'Honneur 11e/14 Test-matches[saisons 3]
21 1928-29 Daring CB SR Division d'Honneur 9e/14
22 1929-30 Daring CB SR Division d'Honneur 7e/14
23 1930-31 Daring CB SR Division d'Honneur 6e/14
24 1931-32 Daring CB SR Division d'Honneur 4e/14
25 1932-33 Daring CB SR Division d'Honneur 8e/14
26 1933-34 Daring CB SR Division d'Honneur 2e/14 [saisons 4]
27 1934-35 Daring CB SR Division d'Honneur 3e/14
28 1935-36 Daring CB SR Division d'Honneur 1er/14 Champion
29 1936-37 Daring CB SR Division d'Honneur 1er/14 Champion
30 1937-38 Daring CB SR Division d'Honneur 2e/14 [saisons 5]
31 1938-39 Daring CB SR Division d'Honneur 13e/14 Relégué ![saisons 6]
xx 1939-40 Compétitions arrêtées
xx 1940-41 Daring CB SR Division 1 (D2) Groupe A 7e/10 [saisons 7]
32 1941-42 Daring CB SR Division 1 (D2) série A 4e/14
33 1942-43 Daring CB SR Division 1 (D2) série B 3e/15
34 1943-44 Daring CB SR Division 1 (D2) série B 5e/15
xx 1944-45 Compétitions arrêtées
35 1945-46 Daring CB SR Division 1 (D2) série A 5e/17
36 1946-47 Daring CB SR Division 1 (D2) série A 4e/17
37 1947-48 Daring CB SR Division 1 (D2) série B 7e/16
38 1948-49 Daring CB SR Division 1 (D2) série A 8e/16
39 1949-50 Daring CB SR Division 1 (D2) série A 1er/16 Champion et promu
40 1950-51 R. Daring CB Division d'Honneur 14e/16
41 1951-52 R. Daring CB Division d'Honneur 11e/16
42 1952-53 R. Daring CB Division 1 13e/16
43 1953-54 R. Daring CB Division 1 15e/16 Relégué!
44 1954-55 R. Daring CB Division 2 1er/16 Champion et promu
45 1955-56 R. Daring CB Division 1 9e/16
46 1956-57 R. Daring CB Division 1 4e/16
47 1957-58 R. Daring CB Division 1 15e/16 Relégué!
48 1958-59 R. Daring CB Division 2 1er/16 Champion et promu
49 1959-60 R. Daring CB Division 1 11e/16
50 1960-61 R. Daring CB Division 1 5e/16
51 1961-62 R. Daring CB Division 1 6e/16
52 1962-63 R. Daring CB Division 1 6e/16
53 1963-64 R. Daring CB Division 1 11e/16
54 1964-65 R. Daring CB Division 1 10e/16
55 1965-66 R. Daring CB Division 1 13e/16
56 1966-67 R. Daring CB Division 1 8e/16
57 1967-68 R. Daring CB Division 1 9e/16
58 1968-69 R. Daring CB Division 1 16e/16 Relégué!
59 1969-70 R. Daring CB Division 2 3e/16 [saisons 8]
60 1970-71 R. Daring Cl. Mol. Division 2 10e/16
61 1971-72 R. Daring Cl. Mol. Division 2 4e/16
62 1972-73 R. Daring Cl. Mol. Division 2 7e/16
X 1973 Fusion avec le R. Racing White pour former le RWDM, le matricule 2 disparaît

Terrains & Stades[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Joueurs importants[modifier | modifier le code]


Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Notes sur les classements saison par saison[modifier | modifier le code]

  1. Le Daring CB termine à 7 points de l'Union St-Gilloise.
  2. Alors que l'Union St-Gilloise était menacée pour "faits de professionnalisme", le Daring CB refuse un titre non gagné sur le terrain. Un test-match a lieu et est remporté (2-0) par l'Union.
  3. Quatre clubs terminent à égalité à la 11e place. Un "Tour final" est organisé pour désigner le second descendant. Terminant 2e avec 3 points, le Daring CB SR assure son maintien. Le R. FC Brugeois est relégué.
  4. Le Daring CB SR termine à 8 point de l'Union Royale St-Gilloise.
  5. Le Daring CB SR termine à 5 points du R. Beerschot AC.
  6. Accusé de corruption, le Daring CB SR est également puni d'une relégation administrative. Il est renvoyé au 3e niveau, mais le début de la Seconde Guerre mondiale change les données. Á la reprise des compétitions en 1941, le Daring joue au 2e niveau en remplacement de l'Union Hutoise FC qui ne peut aligner d'équipe à ce niveau.
  7. Cette compétition est jouée à titre officieux. Son vainqueur, le Liersche SK, n'est pas considéré comme champion "officiel".
  8. Le R. Daring CB échoue à 2 points des deux montants, le K. FC Diest et le R. Antwerp FC

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Foot 100 ASBL. Dictionnaire des clubs affiliés à l'URBSFA depuis 1895: archives de l'URBSFA

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]