Dardanie (Asie Mineure)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

40° 05′ 07″ N 26° 22′ 06″ E / 40.08519444, 26.36847222

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dardanie.

Dardanie est le nom d’une cité grecque antique et de la région qui s’y rattache. Elle se situe dans la province turque actuelle de Çanakkale sur la rive asiatique de l’Hellespont (actuelle Détroit des Dardanelles dont il tire son nom) au sud-ouest de l’antique ville d'Abydos.

Selon Apollodore[1] et Homère[2], la cité de Dardanie (ou Dardanos) a été fondée par Dardanos après son arrivée de l'île voisine de Samothrace. Toujours selon Homère, les populations autochtones, les Dardanoi, n’avaient alors pas de villes et vivaient sur les pentes du mont Ida. D’après Apollodore on peut assimiler ces tribus aux Teucriens, sujets du roi Teucros. À la mort de celui-ci, Dardanos, qui a épousé sa fille Batia, deviendra le roi des Teucriens que l’on appellera dorénavant les Dardaniens. Plus tard, Troie fut fondée par son arrière-petit-fils Ilos et le nom de Troyens apparut. Souvent pour les auteurs tardifs les termes « Troyens », « Dardaniens » (voir  »Teucriens ») sont utilisés indistinctement pour nommer le peuple de Troade. Néanmoins pour Homère[3] et Apollodore[4], les deux groupes sont distincts, comme en témoigne ces vers du Catalogue des Troyens :

« En tête des Troyens marche le grand Hector...
Énée a les guerriers dardaniens sous ses ordres. »

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Bibliothèque [détail des éditions] [lire en ligne] (III, 12,1).
  2. Iliade [détail des éditions] [lire en ligne] (XX, 216).
  3. Ibid. (II, 819-823).
  4. Ibid. (III, 34)