Danny Cipriani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cipriani.

Danny Cipriani

Description de l'image  Cipriani england.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Daniel Jerome Cipriani
Naissance 2 novembre 1987 (26 ans)
à Roehampton, Londres (Angleterre)
Taille 1,83 m
Surnom(s) Cips
Position Demi d'ouverture, centre, arrière
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
????-2003
2003-2010
2011-2012
2012-
Rosslyn Park
London Wasps
Melbourne Rebels
Sale Sharks
? (?)
93 (688)
19 (122)
52 (385)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b

2004-2006
2007-2010
2008-
Drapeau de l'Angleterre Angleterre -16
Drapeau de l'Angleterre Angleterre -19
Drapeau de l'Angleterre England Saxons
Drapeau de l'Angleterre Angleterre



7 (49)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 26 mai 2014.

Daniel Cipriani, né le 2 novembre 1987 à Roehampton dans la banlieue de Londres, est un joueur de rugby à XV international anglais. Ancien demi d'ouverture des London Wasps et des Melbourne Rebels, franchise de Super 15, il évolue sous les couleurs du club anglais des Sale Sharks depuis la saison 2012-2013, pour une durée de trois ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les parents de Danny Cipriani, Jay et Anne, se séparent peu après sa naissance. Bien que son père rentre en Trinité-et-Tobago, Danny garde le contact avec ce dernier. Pour lui offrir une vie meilleure, sa mère prend les mesures nécessaires pour devenir conductrice de taxi en obtenant The Knowledge, permettant au jeune Danny d’accéder à l’école réputé de Donhead.

Repéré pour ses talents de rugbyman à l’école de Donhead, il se voit offrir une bourse d’études. Il poursuit alors sa formation rugbystique dans diverses écoles de la banlieue londonienne.

Sportif accompli, Danny joue pour le club de football des Queens Park Rangers et pratique également le cricket pour Berkshire ou Oxfordshire. Il sera même invité à se joindre au Surrey County Cricket Club en tant que batteur. Il jouera au rugby pour la première fois en club au Rosslyn Park à Roehampton, où il cultivera sa passion pour le jeu.

On lui attribue en novembre 2007 une relation avec Monica Irimia. En septembre 2008, il commence à fréquenter le modèle et présentatrice de Kelly Brook.

Avril 2013 : Il est hospitalisé après avoir été renversé par un bus pendant la nuit du mercredi 24.04.13 au jeudi 25.04.13. Il était à Leeds avec des coéquipiers au moment de l'accident. Le manager de Sale, James Williamson, a confié au Sun dans la nuit de mercredi que «Danny passait la nuit à l’hôpital. Les radios et scanners passés ont été effectués dans la nuit.» Mais sans s’avancer sur les résultats de ces examens[1].


Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Ciprani avec les Wasps

Pur produit des London Wasps, Cipriani rejoint le club en 2003, quittant le Rosslyn Park RFC. Seulement un an plus tard, il fait sa première apparition sous le maillot noir et jaune des Wasps à l’occasion d’un match de la Powergen Cup contre Bristol.

Danny fait ses grands débuts en janvier 2007, alors qu’il joue arrière contre Worcester, il se voit désigné homme du match. Il continue sur sa lancée avec les Wasps et participe à la victoire en finale de la Coupe d'Europe de rugby à XV 2006-2007 le 20 mai, devenant à 19 ans 6 mois et 18 jours le plus jeune joueur à remporter une finale de Coupe d'Europe [2]. Sélectionné par les England Saxons, il remporte la Churchill Cup. Cette saison pleine le voit également consacré joueur de l’année de l’académie des Wasps.

Avec le départ d’Alex King à l’été 2007, le poste de demi d'ouverture se retrouve vacant, et, après avoir joué divers postes pour les Wasps lors des premières rencontres de la saison 2007/2008, Danny Cipriani enchaînera deux prestations de premier ordre à l’ouverture, contre successivement Gloucester et le Munster. Suite à ses deux performances, il jouera dans la première moitié de la saison la majorité de ses matchs au poste d’ouvreur. Très vite, on ne tarit pas d’éloges, parmi les grands noms d'hier et d'aujourd'hui du rugby anglais, à propos de sa vivacité, son jeu au pied solide et sa bonne animation offensive.

Sa saison s'achèvera malheureusement sur une blessure, le 18 mai 2008, lors de la demi-finale de premiership contre Bath. Victime d'une fracture à la cheville, il est privé de la finale contre Leicester qui verra la victoire des London Wasps. Une blessure qui marquera un coup d'arrêt à la progression fulgurante de Danny Cipriani.

De retour sur les terrains en octobre 2008, le joueur peine depuis cette date à enchaîner les prestations de haut niveau. Certains affirment même qu'il est en déclin depuis 2008. Chou gras de la presse à scandale anglaise, certains affirment que ce serait ses frasques publiques, et non une baisse de forme, qui seraient à l'origine de ses contres performances. En fin de contrat, Danny Cipriani, désireux de prendre un nouveau départ, s'est engagé pour une somme estimé à 300 000 $ australien à un contrat de deux ans avec la jeune province australienne des Melbourne Rebels, à compter de la saison 2010-2011 du Super 15.

Le 20 mars 2012, Danny Cipriani signe un contrat de trois ans avec le club anglais des Sale Sharks, avec lequel il évoluera à la fin de la saison de Super 15[3]. Son objectif est de jouer la Coupe du Monde 2015, qui aura lieu en Angleterre.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Sélectionné à diverses reprises dans les équipes de moins 16 ans et moins de 19 ans, il participe à la coupe du monde des moins de 19 ans mais ne termine pas la compétition en raison d'une blessure à la tête. Il sera appelé en 2007 en sélection nationale, par Brian Ashton, pour participer à l'entrainement précédant la Coupe du Monde 2007. Non retenu dans la liste des joueurs pour la Coupe du Monde en France, il faudra attendre le Tournoi des six nations 2008 pour voir les débuts de Cipriani en équipe d'Angleterre. D'abord sélectionné contre l'Écosse, au poste d'arrière, il sera évincé du groupe deux jours avant le match pour un « comportement inapproprié » lors d'une sortie en boîte de nuit. Auteur d'un match réussi, il honorera sa première sélection le 15 mars 2008, en remplaçant Jonny Wilkinson, contre l'Irlande. Il affiche dès lors clairement sa volonté de prendre le poste de l'incontesté ouvreur champion du monde. Les avis à son sujet sont partagés lors de ce tournoi. Si certains désirent le voir prendre dans un premier temps ses marques à l'arrière, d'autres vont jusqu'à souhaiter sa titularisation et le repositionnement de Wilkinson en centre. Sa blessure en 2008 marquera un coup d'arrêt dans la carrière internationale du jeune ouvreur. Sélectionné à l'occasion des test-matchs à l'automne 2008, il ne parviendra pas à s'installer durablement en équipe nationale. La nomination de Martin Johnson au commande de la sélection et les rapports tumultueux entre les deux hommes, l'exclu définitivement de la sélection. Alors que Johnson affiche publiquement sa décision de ne pas faire appel à lui pour la Coupe du Monde 2011, Cipriani renonce à l'équipe d'Angleterre en s'engageant avec les Melbourne Rebels.

En s'engageant avec Sale pour 3 ans à partir de la saison 2012-2013, Cipriani espère réintégrer la sélection anglaise[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

London Wasps[modifier | modifier le code]

  • 89 matchs
  • 19 essais
  • 93 transformations
  • 3 drops
  • 112 pénalités

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il honore sa première cape en équipe d'Angleterre le 2 février 2008 lors du match contre le Pays de Galles comptant pour le Tournoi des Six Nations.

À joué en équipe d'Angleterre - de 19 ans (participation aux championnats du monde 2004-2005 et 2005-2006).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lepoint.fr/sport/rugby-l-anglais-danny-cipriani-renverse-par-un-bus-25-04-2013-1659828_26.php
  2. Record toujours en vigueur au 19 mai 2013
  3. a et b Nicolas Bouchet, « 2012 : Cipriani chez les ambitieux Sharks », sur www.planeterugby.net, -,‎ mars 2012 (consulté le 20 mars 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]