Danilo Medina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Danilo Medina
Danilo Medina en février 2012.
Danilo Medina en février 2012.
Fonctions
53e président de la République dominicaine
En fonction depuis le 16 août 2012
(2 ans, 1 mois et 3 jours)
Élection 20 mai 2012
Vice-président Margarita Cedeño de Fernández
Prédécesseur Leonel Fernández Reyna
Biographie
Nom de naissance Danilo Medina Sánchez
Date de naissance 10 novembre 1951 (62 ans)
Lieu de naissance Arroyo Cano (République dominicaine)
Nationalité Dominicaine
Parti politique Parti de la libération dominicaine
Conjoint Cándida Montilla
Enfant(s) Sibeli Medina Montilla
Vanessa Medina Montilla
Ana Paula Medina Montilla
Diplômé de Instituto Tecnológico Santo Domingo (INTEC)
Profession Économiste
Religion Catholicisme
Résidence Palais national

Signature

Danilo Medina
Présidents de la République dominicaine

Danilo Medina Sánchez, né le 10 novembre 1951 à Bohechío (République dominicaine) est un homme politique dominicain. Candidat à la présidentielle du Parti de la libération dominicaine en 2000, il est battu au second tour par Hipólito Mejía. Le 20 mai 2012, il remporte l'élection présidentielle, de nouveau face à Hipólito Mejía, avec 51,21 % des voix[1]. Il succède à Leonel Fernández le 16 août 2012.

Des premières années jusqu'en 1990[modifier | modifier le code]

Danilo Medina est né à Arroyo Cano, San Juan de la Maguana, située au sud-ouest de la République dominicaine. Il est l'ainé d'une fratrie huit nés de Juan Pablo Medina et Amelia Sánchez. Il fut diplômé en chimie en 1972 de l'Université autonome de Saint-Domingue. Medina est le fondateur de la section de San Juan de la Maguana du Frente Revolucionario Estudiantil Nacionalista. En 1973, Medina rejoint le professeur Juan Bosch fondateur du Parti de la libération dominicaine. Il étudia une seconde fois les sciences économiques à l'Institut technologique de Saint-Domingue (INTEC), et reçut la mention honorable en 1984. Depuis 1983, il est le membre du Comité central du PLD. Aux élections de 1986, il a été élu député au congrès. En 1987, il se marie à la psychologue Cándida Montilla et a 3 filles : Sibeli, Vanessa et Ana Paula.

Carrière de 1990 à 2000[modifier | modifier le code]

En tant que président de la Chambre des députés au Congrès national entre 1990-94, il fut le personnage clef dans les négociations du congrès qui permit de résoudre l'impasse politique de 1994.

Durant cette année un conflit entre Joaquín Balaguer et José Francisco Peña Gómez éclata, où chacune des parties accusa l'autre de fraude. Suite à un accord entre les deux parties, l'élection présidentielle et celle du congrès eurent lieu séparément.

Notes et références[modifier | modifier le code]