Danilo Ilić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Danilo Ilić

Danilo Ilić est né en Bosnie-Herzégovine en Autriche-Hongrie en 1891. Il a étudié à l'École d'État d'instituteurs à Sarajevo et a enseigné pendant un certain temps dans une école en Bosnie. En 1913, Ilić a déménagé à Belgrade où il est devenu journaliste et membre de la société secrète la Main Noire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ilić est retourné à Sarajevo en 1914, où il a travaillé comme rédacteur en chef d'un journal serbe local. Il a alors commencé à recruter des jeunes hommes pour le groupe La Main noire et accepta cet été là d'aider Gavrilo Princip, Nedeljko Čabrinović et Trifko Grabez à assassiner l'archiduc Franz Ferdinand.

Le dimanche 28 juin 1914, Franz Ferdinand et Sophie von Chotkovato sont assassinés par Gavrilo Princip. Princip et Nedeljko Čabrinović sont capturés et interrogés par la police. Ils ne parlèrent pas, mais un autre membre de la bande, arrêté lors d'un contrôle de routine, prit peur et donna les noms des autres conspirateurs. Muhamed Mehmedbašić réussit à s'échapper vers la Serbie mais Ilić, Veljko Čubrilović, Vaso Čubrilović, Cvijetko Popović et Miško Jovanović sont arrêtés et inculpés de trahison et de meurtre.

Huit des hommes accusés de trahison et de l'assassinat de l'archiduc Franz Ferdinand furent condamnés. En vertu de la loi austro-hongroise, la peine capitale ne pouvait être prononcée contre une personne de moins de vingt ans au moment du crime. Nedjelko Čabrinović, Gavrilo Princip et Trifko Grabez ont donc reçu la peine maximale de vingt ans, alors que Vaso Čubrilović fut condamné à 16 ans et Cvijetko Popovic à 13 ans. Danilo Ilić, Veljko Čubrilovic et Miško Jovanović, qui ont aidé les assassins à tuer le couple royal, furent exécutés le 3 février 1915.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]