Danielle De Metz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Danielle De Metz

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Avec Oskar Homolka, dans Alfred Hitchcock présente
(1960, photo promotionnelle)

Naissance courant 1938 (74 ans environ)
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice
Films notables Le Retour de la mouche (1959)
L'Épée enchantée (1962)
Le Cinquième Commando (1971)
Séries notables Voyage au fond des mers (1964)
Des agents très spéciaux (1966-1967)
Avec Dwayne Hickman (à g.) et Bob Denver, dans Dobie Gillis (1960, photo promotionnelle)

Danielle De Metz est une actrice française, née en 1938 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ayant fait carrière essentiellement aux États-Unis, Danielle De Metz (du nom de son premier époux) débute au cinéma dans le film d'horreur Le Retour de la mouche d'Edward Bernds (avec Vincent Price et Brett Halsey), sorti en 1959. Elle contribue en tout à seulement dix films (majoritairement américains, plus un film italien et trois coproductions tournées en Italie), le dernier étant le film de guerre Le Cinquième Commando d'Henry Hathaway (avec Richard Burton et Wolfgang Preiss), sorti en 1971.

À la télévision américaine, elle apparaît entre 1959 et 1972 (année où elle se retire) dans vingt-huit séries, dont Alfred Hitchcock présente (1960, un épisode), Voyage au fond des mers (1964, un épisode) et Des agents très spéciaux (1966-1967, quatre épisodes). Elle collabore également à trois téléfilms, dont Wake Me When the War Is Over (avec Ken Berry, Eva Gabor et Werner Klemperer), diffusé en 1969.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma (intégrale)[modifier | modifier le code]

(films américains, sauf mention contraire)

À la télévision[modifier | modifier le code]

Séries (sélection)[modifier | modifier le code]

Téléfilms (intégrale)[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Ces deux épisodes ont été réunis sous le même titre français (titre original : The Karate Killers) pour une sortie au cinéma en 1967.