Daniel Maximin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daniel Maximin au salon du Livre Amerigo Vespucci (Festival international de géographie de Saint-Dié-des-Vosges (2006)

Daniel Maximin est un romancier, poète et essayiste Français né à Saint-Claude (Guadeloupe) le 9 avril 1947. Il est membre de l'Observatoire de la laïcité depuis le 5 avril 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa famille s'installe en métropole alors qu'il est âgé de 13 ans. Après le baccalauréat il étudie les lettres et les sciences humaines à la Sorbonne, puis devient chargé de cours à l'Institut d'études sociales et enseigne les lettres à Orly.

De 1980 à 1989, il est directeur littéraire aux éditions Présence africaine. Sur France Culture il produit l'émission Antipodes.

En 1989, il retourne en Guadeloupe comme Directeur régional des affaires culturelles.

En 1997 Daniel Maximin revient à Paris où on le charge d'organiser la célébration nationale du 150e anniversaire de l'abolition de l'esclavage.

D'abord connu pour sa trilogie romanesque, il se tourne aussi vers la poésie, et son recueil L’Invention des Désirades est couronné par le prix Arc-en-ciel 2000. Son récit autobiographique Tu, c’est l’enfance (Gallimard, 2004) obtiendra le Grand Prix de l’Académie française Maurice Genevoix ainsi que le prix Tropiques.

Daniel Maximin a été nommé de 2000 à 2005 conseiller au ministère de l’Éducation nationale (Mission pour les arts et la culture), également membre du comité de rédaction de Riveneuve Continents, une revue des littératures de langue française.

Du mois de mars jusqu'en octobre 2006 il est responsable de la littérature et de l'éducation du Festival francophone en France (Francofffonies).

Il est nommé en 2007 chargé de mission à l'Inspection générale du ministère de la Culture et de la Communication.

Il est nommé en janvier 2010 Commissaire général de 2011, L’année des outre-mer[1][1].

Il est aussi le maître de cérémonie lors de l'hommage aux obsèques nationales d'Aimé Césaire le 20 avril 2008 à Fort-de-France.

En avril 2012, il est nommé délégué général à l'action culturelle internationale des outre-mers auprès de l'Institut français[2].

Le 5 avril 2013, il est nommé par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault membre de l'Observatoire de la laïcité. Cette instance est présidée par Jean-Louis Bianco.

Décorations et distinctions honorifiques[modifier | modifier le code]

Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1993 et chevalier des Arts et Lettres en 1995. Il est promu officier dans l'Ordre des Arts et des Lettres en janvier 2010[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans 
Récit 
Poésie 
  • L’Invention des Désirades, édition Présence africaine, 2000, (OCLC 44475824)
  • L'ex-Île, Editions Transignum, 2007, (co-auteurs : Nathalie Hartog-Gautier et Penelope Lee) (OCLC 271646045)
Essais 
Textes publiés dans des ouvrages 
  • Au Canal Saint-Martin Paris-Portraits Une voix sous berges, Folio-inédit. collectif. Gallimard. 2007
Articles, Conférences 
  • Natale (revue : Aimé Césaire, du singulier à l'universel : actes du colloque international de Fort-de-France, 28-30 juin 1993), 1994, (OCLC 729035731)
  • Une certaine idée de la France et du français : pourquoi ne sommes-nous plus francophones?, (co-auteur), Agotem N° 1 Juin 2003, Éditions Obsidiane, (OCLC 420957762)
  • Haïti - une île lumineuse dans la nuit noire, publication Africultures (v58 n1), 2004, (OCLC 5551241312)
  • Quelle mémoire de l’esclavage ?, publication Esprit n2, (co-auteurs : Stéphane Pocrain, Christiane Taubira), 2007, (OCLC 5531097213)
  • Les Antilles, après le cyclone social, (co-auteur : Nathalie Sarthou-Lajus) publication Etudes 411 (no. 9), 2009, (OCLC 669848409)
  • Des Antilles a l'Algerie : entretiens avec Zineb Ali Benali et Francoise Simasotchi-Brones, (co-auteur : Maissa Bey), Éditions Larousse, publication Littérature. no. 154, 2009, (OCLC 427633241)
  • Antilles secrètes et insolites, édition Glénat, 2010, (OCLC 758862689)
  • Haïti, la familiarité du pire, l' universalité de la résistance, Conférences du Salon de lecture Jacques Kerchache, édition Musée du quai Branly, 2010, (OCLC 758855138)
  • Entretien avec Daniel Maximin (co-auteur : Dominique Chancé), (OCLC 662166261)
Mises en scène[4] 
  • Monserrat d'Emmanuel Roblès, Centre Culturel d'Orly, 1972
  • La Danse de la forêt de Wole Soyinka (1974)
  • Veillée Noire pour Damas, UNESCO : Paris, Martinique, Guyane, 1978
  • Léon Damas, Spectacle poétique, Guadeloupe, Martinique, ACCT Paris, 1988
Direction et édition d'ouvrages
  • Éditeur de : Poésie complète d’Aimé Césaire, Éditions du Seuil. 1993
  • Coéditeur de : Tropiques Métis. Mémoires et cultures de Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion, Musée des arts et traditions populaires. Editions RMN, 1998.
  • Éditeur de : Anthologie de textes inédits de 60 auteurs des Antilles-Guyane, 1982 (Numéro spécial de Présence africaine)
  • Auteur du catalogue de l’exposition : Wifredo Lam 2004. Gal. Boulakia, Paris
  • Présentation et choix de textes : Trésors cachés et patrimoine naturel de la Guadeloupe vue du ciel, H.C Éditions. 2008 (photographies : Anne Chopin) (OCLC 269436764)
  • Éditeur de : Cent poèmes d’Aimé Césaire, éditions Omnibus. 2009
  • Éditeur des : Écrits de dissidence de Suzanne Césaire, Éditions du Seuil, 2009
  • Césaire et Lam, insolites bâtisseurs, H.C éditions. Paris 2011, (OCLC 758610267)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Danielle Dumontet ; Suzanne Houyoux, Antillean Authors and Their Models: Daniel Maximin and Raphaël Confiant (en), article, journal Callaloo, Vol. 15, No. 1 (OCLC 5552839474)
  • John D Erickson, Maximin's L'Isolé Soleil and Caliban's Curse (en), article, journal Callaloo, Vol. 15, No. 1 (OCLC 5552843885)
  • Chris Bongie, The (un)exploded volcano : creolization and intertextuality in the novels of Daniel Maximin (en), article, journal Callaloo, Vol. 17, No. 2 (1994) (OCLC 773510705)
  • Adlai Murdoch, (Dis)Placing Marginality: Cultural Identity and Creole Resistance in Glissant and Maximin (en), article, Research in African Literatures, v25 n2, 1994 (OCLC 5544136604)
  • Lydie Moudileno, L'écrivain antillais au miroir de sa littérature, chap. Daniel Maximin: la chute de Caliban?[5], Editions Karthala, 1997 (OCLC 37496807)
  • Christiane Chaulet-Achour, La Trilogie caribéenne de Daniel Maximin : analyse et contrepoint, Paris, Karthala, 2000
  • Paola Ghinelli, Archipels littéraires : Chamoiseau, Condé, Confiant, Brival, Maximin, Laferrière, Pineau, Dalembert, Agnant, Mémoire d'encrier, 2005 (OCLC 62897502)
  • Janice Horner Kaufman, Daniel Maximin, Hélène Cixous and Aimé Césaire : Creolization, Intertextuality, and Coiled Myth (en), New York, Peter Lang, 2006
  • Martin Munro, Listening to Caribbean history: music and rhythm in Daniel Maximin's L'Isolé soleil (en), article, International Journal of Francophone Studies, v10 n3, 2007 (OCLC 4645600949)
  • Anne Donadey, Beyond departmentalization: feminist Black Atlantic reformulations of outremer in Daniel Maximin's L'Isolâe soleil (en), article, Intellect Ltd Publishers, International Journal of Francophone Studies, 11, no. 1 and 2, 2008 (OCLC 438257097)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.outre-mer.gouv.fr/?2011-annee-des-outre-mer-une-manifestation-pour-aller-au-dela-des.html
  2. http://www.cfdt-mae.fr/index.php?option=com_k2&view=item&id=527:parachutage-dentre-deux-tours-%C3%A0-linstitut-fran%C3%A7ais
  3. Nomination ou promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres, janvier 2010
  4. Bibliothèque francophone multimédia de Limoges : Biographie
  5. collectionscanada : University of Alberta : Displacements in Contemporary Caribbean Writing by Doris Hambuch (pdf) p. 127