Daniel Mauroc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Daniel Mauroc

Activités Écrivain, traducteur, revuiste, éditeur
Naissance 1926
Paris, Drapeau de la France France
Décès 2007
Paris, Drapeau de la France France
Langue d'écriture Français
Genres Roman, essai

Daniel Mauroc est un écrivain, traducteur et revuiste français né en 1926 et décédé en 2007 à Paris. Il est proche de la génération Beat, ayant fréquenté assidûment les rues de New York.

En 1950-1951, il codirige la revue Janus avec Elliott Stein.

En 1976, Daniel Mauroc est, avec John Gelder et Jean-Claude Hache, le co-fondateur et des éditions Paul Vermont, qu'il anime jusqu'en 1982.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tam-tam blanc, Paris, Aimery Somogy, 1949.
  • La Suicide Party, Le Soleil noir, 1954
  • Les Poutres, pièce en un acte créée au Théâtre de la Huchette en 1954. Frontispice de G. Ladrey, Lyon, A. Henneuse - Les Écrivains réunis, 1954, Coll. « Disparate ».
  • Contre-amour, préface d’Albert Camus, Minuit, 1952.
  • Le Zouave du pont de l'Alma, Two Cities, Paris, 1961.
  • Sacher-Masoch, or the Orphian Christ Sophia, en collaboration avec Gwen Leen, 4 juin 1964, MaMa Experimental Theatre Club.
  • July 16. New Voice in Poetry, a reading avec John Hopper.
  • Le Village des évidents, Plasma, 1975.
  • Les Hommes-sandwichs, Paul Vermont, 1977.
  • Les Étreintes foules, Plasma, 1979.
  • Collectif, Les Paris imaginaires, Plasma, 1979.
  • Le Fait-tout, Les Amis de Hors-Jeu éditions, 1995.
  • La Ressemblance, récits, Ressouvenances, 1997.