Daniel Langlois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Langlois.
Daniel Langlois

Daniel Langlois, né à Jonquière en 1957, est un homme d'affaires et mécène québécois du domaine du multimédia et de l'informatique.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Daniel Langlois fonde Softimage en 1986, société qu'il vend en 1994 à Microsoft pour un montant d'environ 200 millions de dollars.

Il crée en 1997 la Fondation Daniel Langlois qui a pour but de faire avancer les connaissances en art et en science en favorisant leur rencontre sur le terrain des technologies. La fondation souhaite ainsi encourager l'épanouissement d'une conscience critique à l'égard des implications des technologies sur l'Homme, ainsi que l'exploration d'esthétiques propres aux nouveaux environnements humains.

En 1997, il achète un ancien édifice du port de Montréal pour en faire un club privé du nom de 357C. Ce club fera l'objet d'un reportage dans le magazine l'Actualité du 9 ou 16 septembre 2009 et a été cité à la Commission Charbonneau le 27 novembre 2012 en lien avec le financement du PLQ[1].

En 1999, il fonde le cinéma Ex-Centris, qui est un haut lieu de cinéma de répertoire et qui favorise les nouvelles technologies dans le 7e art.

Biographie partielle[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]