Daniel Greysolon, sieur du Lhut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Daniel Greysolon, sieur du Luth (1639 - 25 février 1710) était un soldat et un explorateur français qui est le premier Européen connu pour avoir visité le secteur de la ville de Duluth, Minnesota qui est maintenant située à la source du fleuve Mississippi près de Grand Rapids.

Il est né à Saint-Germain-Laval, entre Saint-Étienne et Clermont-Ferrand, et a embarqué pour la première fois pour la Nouvelle-France en 1674. En septembre 1678, il a quitté Montréal pour le lac Supérieur, passant l'hiver près de Sault-Sainte-Marie et atteignant l'extrémité occidentale du lac à l'automne de l'année suivante, où il a conclu des traités de paix avec les nations des Ojibwé et des Sioux. Leurré par des histoires indigènes d'une mer occidentale ou vermillonne (probablement le Grand Lac Salé en Utah), il a atteint le fleuve Mississippi par l'intermédiaire de la rivière Sainte-Croix en 1680 et puis s'est dirigé de nouveau au fort Michilimackinac, où il entend parler des calomnies que des négociants de Québec jaloux et l'intendant Jacques Duchesneau de la Doussinière et d'Ambault ont lancées à son sujet. Il est forcé de retourner à Montréal, puis en France en 1681, pour se défendre contre de fausses accusations de trahison, retournant l'année suivante en Nouvelle-France.

Il a plus tard établi des fortifications pour défendre les intérêts français au fort Caministigoyan à l'embouchure de la rivière Kaministiquia, à l'emplacement de la ville actuelle de Thunder Bay en Ontario, et au fort Saint-Joseph entre le lac Érié et le lac Huron.

Il est mort de la goutte à Montréal le 25 février 1710.

Liens externes[modifier | modifier le code]