Daniel Béguin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daniel Béguin
Image illustrative de l'article Daniel Béguin
Fonctions
Vice-président du Conseil régional de Lorraine
Biographie
Date de naissance 23 octobre 1951[1]
Nationalité Française[1]
Parti politique Les Verts

Daniel Béguin, né le 23 octobre 1951[1], est un homme politique français, vice-président du Conseil régional de Lorraine. Il est membre du parti Les Verts et du mouvement de rassemblement écologiste Europe Écologie.

Ecologie[modifier | modifier le code]

En 1984, « écolo et “vert” très actif » selon le Monde, Daniel Béguin crée le Conservatoire des sites naturels lorrains sur le modèle du Conservatoire des sites alsaciens d'Antoine Waechter, et en devient le directeur[2]. Cet organisme, reconnu d'utilité publique depuis 2010, est chargé de protéger et gérer plus de 240 sites naturels lorrains, soit plus de 3800 d'hectares, en partenariat avec les collectivités.

Il s'est notamment mobilisé contre le projet de construction d'une centrale thermique au gaz à Hambach, en Moselle, en janvier 2010[3].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Daniel Béguin a exercé une première fois la fonction de Conseiller régional de 1992 à 1998 (5 Verts)puis conformément aux accords pris devant l'assemblée générale des Verts Moselle en 1998, Brigitte Renn a démissionné du Conseil Régional à mi mandat et laisse sa place en juin 2001 à Daniel Béguin.

Daniel Béguin est vice-président du Conseil régional de Lorraine[3], chargé pour la région des questions de développement durable, de l'environnement et des énergies renouvelables. Il est par ailleurs 1 er adjoint au maire à la Mairie de Fénétrange (57) depuis mars 2008.

Il a été candidat aux élections législatives françaises de 2007, dans la 4e circonscription de Moselle En 2009, il est choisi tête de liste par Europe Écologie pour les Élections régionales françaises de 2010 en Lorraine[4].

Il existe un autre Daniel Béguin qui lui est actuellement directeur «déchets et sols» à l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, un établissement public à caractère industriel et commercial chargé de la protection de l'environnement et la maîtrise de l'énergie[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Daniel Beguin », sur Fluctuat.net
  2. Roger Cans, « L'environnement, une valeur en hausse! », Le Monde,‎ 1er mars 1989 (résumé)
  3. a et b « Moselle: manif contre une centrale », AFP/Le Figaro,‎ 23 janvier 2010
  4. « Elections régionales 2010 : Les têtes de liste », France 3 Lorraine Champagne Ardennes,‎ 8 février 2010
  5. Guillaume Launay, « Poubelles  françaises : un meilleur tri, trop de gaspi », Libération,‎ 24 juin 2009