Daniel-Ange de Maupeou d'Ableiges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Daniel-Ange)
Aller à : navigation, rechercher
Daniel-Ange de Maupeou d'Ableiges
Image illustrative de l'article Daniel-Ange de Maupeou d'Ableiges
Le Père Daniel-Ange
Biographie
Naissance 17 octobre 1932 (82 ans)[1]
Bruxelles, Belgique
Autres fonctions
Fonction religieuse
Fondateur de Jeunesse-Lumière
Évangélisation
Fonction laïque
Écrivain
Doctor Honoris Causa de l'Université catholique de Lublin

Le père Daniel-Ange de Maupeou d'Ableiges est un prêtre catholique et écrivain français né le 17 octobre 1932[1] à Bruxelles, en Belgique. Il est connu pour être le fondateur de l'école de prière et d'évangélisation Jeunesse-Lumière et pour ses ouvrages de spiritualité.

Biographie[modifier | modifier le code]

Daniel-Ange est né à Bruxelles en 1932 d'un père officier de la marine française et d'une mère pilote de l’aviation belge et croyants fervents. Il est issu de la famille de Maupeou, son cousin Xavier Gilles de Maupeou d'Ableiges fut évêque de Viana au Brésil. Il effectue sa scolarité en Suisse et en Angleterre et découvre sa vocation en juillet 1946. En 1950, il entre dans les ordres à l'abbaye bénédictine Saint-Maurice-et-Saint-Maur de Clervaux, au Luxembourg[2]. En 1952, au grand séminaire d'Aix-en-Provence, il commence des études de philosophie. En 1954, il effectue son service militaire en tant qu'infirmier à l’hôpital de Liège. Il participe à la fondation de la Fraternité de la Vierge des Pauvres à Bourricos, dans les Landes, en France. Il poursuit ensuite ses études par de la théologie chez les Dominicains de Toulouse en 1957[3].

Il est envoyé par ses supérieurs pendant douze ans au Rwanda, de 1958 à 1971[1], à la crête Congo-Nil et sur une île du lac Kivu. En 1971, il rentre en Europe et étudie la théologie à Fribourg, en Suisse puis se retire cinq ans dans un ermitage en Ardèche. Il est ordonné prêtre à Lourdes le 23 juillet 1981 par Mgr Bernardin Gantin, légat du Pape. Il fonde l'école d'évangélisation Jeunesse-Lumière à Pratlong en 1984, en réponse la phrase « Vous, les jeunes, vous êtes les premiers apôtres et évangélisateurs du monde de la jeunesse. » du pape Jean-Paul II[4].

Il a réalisé 220 tournées d'évangélisation dans 42 pays[3],[4] et intervient fréquemment dans les média[5],[6],[7].

Il est Doctor Honoris Causa de l'Université catholique de Lublin depuis 2009[8]. D'après Mgr Andrzej Siemieniewski (en), professeur à la faculté de théologie pontificale de Wroclaw, « les autorités de l'Université Catholique de Lublin veulent ainsi reconnaître et apprécier la grande influence que le père Daniel-Ange a exercée sur le milieu théologique polonais, aussi bien sur le plan scientifique que dans la dimension pastorale »[3].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Daniel-Ange est l'auteur de 68 ouvrages sur le Christianisme. Parmi eux, 22 ont été traduits en polonais.

Dès 1989, il est l'auteur de la présentation du Journal Spirituel de Jacques Fesch paru sous le titre de Dans cinq heures je verrai Jésus et en 2007 de la préface de la réédition de Lumière sur l'échafaud suivi de Cellule 18.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Notice BNF
  2. La Nef no 53 - septembre 1995
  3. a, b et c Mgr Andrzej Siemieniewski Rapport concernant l’attribution au père Daniel-Ange du titre de docteur honoris causa de l’Université Catholique de Lublin Jean Paul II, 2009
  4. a et b Fiche auteur sur Babelio
  5. Article sur Aleteia.org
  6. Intervention sur KTo
  7. Intervention sur LeJourDuSeigneur.com
  8. Liste des Doctor Honoris Causa
  9. Analyse sur France-Catholique.fr par Philippe Ariño

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]