Dani Samuels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Samuels.
Dani Samuels Portail athlétisme
Dani Samuels - 2010 Meeting Areva.jpg
Dani Samuels lors du Meeting Areva 2010
Informations
Disciplines Lancer du disque, lancer du poids
Nationalité Drapeau : Australie Australienne
Naissance 26 mai 1988 (26 ans)
Lieu Fairfield
Palmarès
Championnats du monde 1 0 0

Daniele « Dani » Samuels (née le 26 mai 1988 à Fairfield) est une athlète australienne, spécialiste du lancer du disque. Elle remporte la médaille d'or lors des Championnats du monde de 2009.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2005, Dani Samuels remporte la médaille d'or du lancer du disque et la médaille de bronze du lancer du poids lors des Championnats du monde jeunesse de Marrakech[1], compétition mettant aux prises les meilleurs athlètes de moins de dix-huit ans. L'année suivante elle participe à l'âge de dix-sept ans à sa première compétition sénior à l'occasion des Jeux du Commonwealth de Melbourne. Elle se classe troisième de la finale du disque et établit un nouveau record personnel avec 59,44 m[2]. Plus tard dans la saison à Pékin, elle devient championne du monde junior avec un lancer à 60,63 m, meilleure performance mondiale junior de l'année 2006[3]. Sélectionnée dans l'équipe d'Océanie lors de la Coupe du monde des nations d'Athènes, l'Australienne termine sixième du concours avec la marque de 59,68 m.

Elle remporte son premier titre national sénior en début de saison 2007 au lancer du disque, avant d'établir un nouveau record personnel lors des Universiades d'été de Bangkok avec 60,47 m, s'inclinant pour le titre face à la Cubaine Yarelis Barrios[4]. Elle participe ensuite pour la première fois aux Championnats du monde d'athlétisme, à Osaka, mais est éliminée au stade des qualifications en réalisant néanmoins la meilleure marque des non-qualifiées (60,44 m). Vainqueur de son deuxième titre consécutif de championne d'Australie, et auteure d'un record personnel à 62,95 m, le 1er mars 2008 à Brisbane, Dani Samuels atteint la finale des Jeux olympiques de Pékin et termine au neuvième rang avec la marque de 60,15 m[5].

Sélectionnée pour les Championnats du monde de Berlin, en 2009, l'Australienne se qualifie pour la finale en approchant sensiblement la meilleure marque de sa carrière avec 62,67 m. Le 21 août 2009, elle bat à deux reprises son record personnel en finale pour le porter à 65,44 m, et pour remporter la médaille d'or à seulement 21 ans[6], devant Yarelis Barrios et Nicoleta Grasu. Elle améliore son record personnel en début de saison 2010 lors de la Sydney Track Classic où elle réalise 65,84 m[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Compétition Lieu Résultat Épreuve
2005 Championnats du monde jeunesse Marrakech 1re Disque
3e Poids
2006 Jeux du Commonwealth Melbourne 3e Disque
12e Poids
Championnats du monde junior Pékin 1re Disque
7e Poids
Coupe du monde des nations Athènes 6e Disque
2007 Universiade Bangkok 2e Disque
2008 Jeux olympiques Pékin 9e Disque
2009 Universiade Belgrade 1re Disque
Championnats du monde Berlin 1re Disque
2011 Championnats du monde Daegu 10e Disque
2012 Jeux olympiques Londres 12e Disque
2014 Jeux du Commonwealth Glasgow 1re Disque
Ligue de diamant 3e 9 pts

Records personnels[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
Lancer du disque 67,89 m Shangaï 18 mai 2014
Lancer du poids 16,65 m Melbourne 13 avril 2012

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]