Danièle Rochon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Danièle Rochon

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

La rosée bleue, 2002, huile sur toile

Naissance 8 avril 1946
Ottawa, Canada
Nationalité Canadienne Drapeau du Canada
Activités Artiste-peintre
Formation école du Musée des beaux-arts de Montréal, école d’art Saidye Bronfman et atelier Graff à Montréal
Influencé par Matisse, Degas et Alechinsky
Danièle Rochon, Arcadia, 1991, huile sur toile
Danièle Rochon, Thrusting Out, 2008, acrylique sur toile

Danièle Rochon est une peintre québécoise née le 8 avril 1946 à Ottawa (Canada)[1]. En 1992, elle est élue membre de l’Académie royale des arts du Canada. Ses œuvres figurent dans de nombreuses collections publiques dans le monde. Elle est reconnue pour son talent de coloriste[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université Laval (Québec)[1], Danièle Rochon poursuit des études en science politique à l’Université Laval et à l’Université de Montréal[2]. Elle travaille en création publicitaire et fait de la traduction pendant quelques années.

En 1975, Danièle Rochon s’inscrit à l’École d’art du Musée des beaux-arts de Montréal[2], à l’école d’art Saidye Bronfman[1], et étudie la gravure durant deux ans à l’atelier Graff de Montréal[2]. Durant sept années, elle se consacre entièrement à la recherche artistique utilisant le pastel et la peinture à l’huile comme technique principale.

À partir de 1982, elle commence à exposer ses œuvres, au Québec, au Canada et aux États-Unis, notamment à New York et à San Francisco.

À partir de 1987, l’artiste réalise de nombreuses lithographies dans les ateliers Pierre Chave et Bjorn Hansen à Vence, en France[2]. La même année, elle réalise une série de lithographies rehaussées pour le livre d’art à édition limitée, La Nuit de Claire Dé, publié par Art global[3].

En 1990, elle exécute dans un centre d'achat à Québec une peinture sur une voûte de 23 m × 6 m intitulée Hymne à la vie[4]. La même année, elle s’établit dans le midi de la France où elle réalise un triptyque pour l’église romane de Viens, dans le Luberon. À cette période, elle expose ses œuvres en Europe, notamment à Paris, à Barcelone et à Copenhague. Elle partage désormais son lieu de création entre Montréal et la Provence.

En 1992, Danièle Rochon conçoit à New York un projet de décors et de costumes pour l’opéra A sampler of Vaugirard de Mardi-Ellen Hill.

Danièle Rochon a réalisé au cours de sa carrière plus d’une quarantaine d’expositions personnelles.

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 1982 : Pastels et huiles, Galerie H.E.C., Université de Montréal, Montréal (Québec) Canada
  • 1984 : Pastels, Galerie l’autre équivoque, Ottawa, (Ontario) Canada
  • 1985 : Pastels, Galerie Estampe Plus, Québec (Québec) Canada
  • 1985 : Pastels, Galerie l’autre équivoque, Ottawa (Ontario) Canada
  • 1986 : Pastels et huiles, Galerie l’Art Français, Montréal (Québec) Canada
  • 1986 : Les belles Oaristys, aquarelles, Galerie l’autre équivoque, Ottawa (Ontario) Canada
  • 1987 : Pastel et huiles, Quan-Schieder Gallery, Toronto, (Ontario) Canada
  • 1987 : Couleurs de la passion, Galerie Estampe Plus, Québec (Québec) Canada[1]
  • 1988 : Génie des lieux, Délégation culturelle du Québec, New York, États-Unis
  • 1988 : Génie des lieux, Galerie L’Art Français, Montréal, Québec, Canada[1]
  • 1990 : Vorpal Gallery, SoHo, New York, États-Unis
  • 1990 : Vorpal Gallery, San-Francisco, États-Unis
  • 1991 : Essentia Naturae[2], Galerie Jean-Pierre Valentin, Montréal (Québec) Canada
  • 1991 : Essentia Naturae, Vorpal Gallery, SoHo, New-York, États-Unis
  • 1992 : Essentia Naturae, Délégation de l’Ontario, Paris, France
  • 1992 : Pavillon des arts, Sainte-Adèle (Québec) Canada
  • 1992 : Galerie l’autre équivoque, Ottawa (Ontario) Canada
  • 1993 : A sampler of Vaugirard, opéra-théâtre, costumes et décors, Steinway Hall, New York, États-Unis
  • 1993 : La cavale, Galerie Jean-Pierre Valentin, Montréal (Québec) Canada
  • 1996 : State Street Gallery, Sarasota (Floride) États-Unis
  • 1996 : Aux confins d’un ailleurs, Galerie de Bellefeuille, Montréal (Québec) Canada
  • 1997 : Galeries B.A.I., Barcelone, Espagne
  • 1998 : Les mystères de Brocéliande, Galerie Estampe Plus, Québec (Québec) Canada
  • 1998 : Galerie Saint-Laurent-Hill, Ottawa (Ontario) Canada
  • 2000 : Galerie de Bellefeuille, Montréal (Québec) Canada
  • 2000 : Wallace Galleries, Calgary (Alberta) Canada
  • 2001 : Trias Gallery, Toronto (Ontario) Canada
  • 2003 : Galerie de Bellefeuille, Montréal (Québec) Canada[5]
  • 2005 : Galerie de Bellefeuille, Montréal (Québec) Canada
  • 2007 : Galerie St-Laurent-Hill, Ottawa (Ontario) Canada
  • 2008 : Harbour Gallery, Mississauga (Ontario) Canada

Collections[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n Félix Vallée 1989, p. 601
  2. a, b, c, d, e et f Robert Bernier 1999, p. 338-339
  3. Claudette Hould 1993, p. 144
  4. (fr) «  »Les galeries de la canardière ont toujours été un foyer culturel proche de leur clientèle, sur www.gcanardiere.com,‎ s.d. (consulté le 10 novembre 2008)
  5. (en) « « Danièle Rochon - Exhibition » », Galerie de Bellefeuille, sur www.hour.ca,‎ 2006 (consulté le 10 novembre 2008)
  6. (fr) « Collection d’œuvres d’artistes de la Ville d’Ottawa », sur www.ottawa.ca, Ville d'Ottawa,‎ 2008 (consulté le 10 novembre 2008)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Bernier, Un siècle de peinture au Québec, Montréal, Les Éditions de l’Homme,‎ novembre 1999, 351 p. (ISBN 2-7619-1501-1), p. 338-339
  • Claudette Hould, Répertoire des livres d’artistes du Québec 1981-1990, Montréal, Bibliothèque nationale du Québec,‎ 1993, 346 p. (ISBN 2-551-13060-3), p. 144-145
    quatre lithographies rehaussées à l'aquarelle numérotées et signées par l'artiste. Cote BNQ RES CB 141
  • Magazin’Art, Répertoire biennal des artistes canadiens en galeries, Montréal, Editart International,‎ 2000, 756 p. (ISBN 0-9680646-2-0), p. 82
  • Félix Vallée, Guide Vallée : marché de l'art, Québec, Publications Charles-Huot,‎ 1989, 752 p. (ISBN 2-920590-01-4), p. 601
    Biographies et cotes de 1000 artistes
  • (en) Colin S. MacDonald, A Dictionary of Canadian Artists, vol. 7 : de Rak à Sadowski, Ottawa, Canadian Paperback's Publishing,‎ 1990, 506 p. (ISBN 0-919554-19-9), p. 2226 (numérotation du volume de la page 1921 à la page 2428

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :