Dangereuses Visions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dangereuses Visions
Auteur Dirigé par Harlan Ellison
Genre Science-Fiction
Version originale
Titre original Dangerous Visions
Langue originale Américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de parution originale 1967
Version française
Traducteur France-Marie Watkins
Lieu de parution Drapeau de la France France
Éditeur J'ai Lu
Date de parution 1975
Dessinateur Leo et Diane Dillon (en)
Couverture Sergio Macedo

Dangereuses Visions, dirigée par Harlan Ellison, est une anthologie de science-fiction regroupant des textes originaux, parue en 1967. Ces textes devaient être, du point de vue de l'anthologiste, « dangereux », chaque auteur étant invité dans une postface à expliquer le « danger » du texte. On y retrouve tous les grands noms de la science-fiction de l'époque.

Pour l’édition française, l'anthologie a été publiée en deux volumes chez J'ai lu en 1975.

Elle a été suivie en 1972 par une nouvelle anthologie composée par Harlan Ellison sous le nom de Again, Dangerous Visions, jamais publiée en français.

Elle devait être suivie d'une troisième et dernière anthologie, The Last Dangerous Visions, qui ne vit jamais le jour.

Liste des nouvelles du premier volume[modifier | modifier le code]

Chant du crépuscule[modifier | modifier le code]

  • Titre original :
  • Auteur : Lester del Rey
  • Résumé : Le héros du récit trouve refuge sur une planète. Il est poursuivi par les « Usurpateurs », êtres néfastes à l'orgueil inouï et à la volonté de puissance infinie, qui conquièrent peu à peu tous les système stellaires, toutes les planètes de la galaxie. Il est épuisé, il ne sait plus où se cacher. Cette planète, sur laquelle il était déjà venu jadis, sera-t-elle son havre, ou au contraire sa prison ? Finalement, il découvre que les Usurpateurs l'ont suivi, même sur cette planète. Un éclaireur s'approche qui va le faire prisonnier : c'est un Humain. Et lui, il est le Dieu qui avait créé la galaxie, les planètes et les humains, qui maintenant veulent le mettre hors de nuire…
  • Remarque : Dans la postface, l'auteur explique que son récit « n'est pas de la fiction, mais une allégorie ».

Les Mouches[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Flies
  • Auteur : Robert Silverberg
  • Résumé : Richard Cassiday est un humain qui aurait dû mourir lors de la destruction de son vaisseau spatial mais qui a été sauvé par des Êtres d'or qui l'ont soigné et réarrangé. Il est renvoyé sur Terre par les Êtres d'or. Mais Cassiday n'est plus l’homme qu'il fut : les Êtres d'or lui ont enlevé sa conscience morale. Il veut se venger des trois femmes qu'il avait précédemment eues. La première, Beryl Fraser, toxicomane à la Triline, sort d'une cure. Cassiday se procure de la Triline et l'incite à s'en injecter : elle meurt. Sa deuxième femme Mirabel est liée à un Symbiote de Ganymède. Cassiday étrangle l'étrange animal. La troisième femme, Lureen Holstein, est enceinte de 7 mois, après avoir suivi un traitement pour tomber enceinte sans l'aide d'un homme. Il provoque une fausse couche en la frappant violemment au ventre. Les Êtres d'or se rendent compte qu'ils ont commis « une erreur de calcul » et décident de modifier Cassiday. Ils le font revenir et procèdent à des réglages : désormais, il ne sera qu'un être de souffrance, chargé de les divertir en leur montrant l'ampleur de la souffrance qui règne sur Terre…
  • Remarque sur le titre : la nouvelle évoque une citation de Shakespeare, tirée du Roi Lear : « Nous sommes pour les dieux comme des mouches aux mains d'enfants cruels. Ils nous tuent pour se divertir » (autre traduction indiquée dans Dangereuses Visions : « Comme des mouches pour les méchants garnements, ainsi sommes-nous pour les dieux. Ils nous tuent pour leur amusement. »).
  • Autre remarque : la nouvelle a aussi été publiée dans le recueil Le Chemin de la nuit (anthologie des meilleures nouvelles de Robert Silverberg).

Le lendemain du jour où les Martiens sont arrivés[modifier | modifier le code]

Les Cavaliers du fiel ou le Grand Gavage[modifier | modifier le code]

Le Système Malley[modifier | modifier le code]

Un jouet pour Juliette[modifier | modifier le code]

Le Rôdeur dans la ville au bord du monde[modifier | modifier le code]

La nuit où se produisit la grande fuite du temps[modifier | modifier le code]

L'Homme qui alla dans la lune… deux fois[modifier | modifier le code]

La Foi de nos pères[modifier | modifier le code]

Article détaillé : La Foi de nos pères.

L'Homme puzzle[modifier | modifier le code]

En poussant les osselets[modifier | modifier le code]

Liste des nouvelles du second volume[modifier | modifier le code]

Seigneur Randy, mon fils[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Lord Randy, My Son
  • Auteur : Joe L. Hensley
  • Résumé :

Eutopia[modifier | modifier le code]

Incident à Moderan[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Incident in Moderan
  • Auteur : David R. Bunch (en)
  • Résumé : À Moderan se déroule une guerre terrible entre deux armées de robots. Les humains, ces pauvres êtres de chair, ne sont fétus de paille face aux combattants qui déchaînent la mort et la destruction autour d'eux. Un jour de trêve, des humains enterrent l'une des leurs. La nouvelle raconte, en quelques pages rapides, la conversation entre un des Combattants et un humain.

La Fuite[modifier | modifier le code]

  • Titre original : The Escaping
  • Auteur : David R. Bunch (en)
  • Résumé : Dans un monde bizarre, un personnage non identifié se livre à des activités mystérieuses.

La Maison de poupée[modifier | modifier le code]

  • Titre original : The Doll-House
  • Auteur : James Cross (pseudonyme d'un auteur)
  • Résumé :

Le Sexe et/ou M. Morrison[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Sex and/or Mr. Morrison
  • Auteur : Carol Emshwiller
  • Résumé :

La Poussière chantera-t-elle tes louanges ?[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Shall the Dust Praise Thee ?
  • Auteur : Damon Knight
  • Résumé :

Si tous les hommes étaient frères, me permettrais-tu d'épouser ta sœur ?[modifier | modifier le code]

  • Titre original : If All Men Were Brothers, Would You Let One Marry Your Sister ?
  • Auteur : Theodore Sturgeon
  • Résumé :

Qu'est-il arrivé à Auguste Clarot ?[modifier | modifier le code]

  • Titre original : What Happened to Auguste Clarot ?
  • Auteur : Larry Eisenberg (en)
  • Résumé :

Ersatz[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Ersatz
  • Auteur : Henry Slesar
  • Résumé :

Go, go, go, dit l'oiseau[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Go, Go, Go, Said the Bird
  • Auteur : Sonya Dorman
  • Résumé : Dans une Terre de l'âge de pierre, ou de l'âge post-atomique après une guerre atomique, les humains vivent dans des tribus repliées sur elles-mêmes. La nourriture est rare. Le récit évoque quatre époques de la vie d'une jeune femme, âgée de trente ans, qui est poursuivie et s'enfuit pour rester en vie. Ces quatre époques sont aussi celles de quatre saisons. L'auteur y évoque la vie rude et austère de l'héroïne et des membres de la tribu. La fin de la nouvelle se termine par la mise à mort de la femme, tuée par les membres de sa tribu, qui la dépècent et mangent ses restes.

La Race heureuse[modifier | modifier le code]

Rencontre avec un plouc[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Encounter with a Hick
  • Auteur : Jonathan Brand
  • Résumé :

Manuel officiel pour l'éducation des enfants[modifier | modifier le code]

La Terre des grands chevaux[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Land of the Great Horses
  • Auteur : R. A. Lafferty
  • Résumé :

La Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Judas[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Judas
  • Auteur : John Brunner
  • Résumé :

Dernier test : destruction[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Test to Destruction
  • Auteur : Keith Laumer
  • Résumé :

Carcinoma Angels[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Carcinoma Angels
  • Auteur : Norman Spinrad
  • Résumé :

Auto-da-fe[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Auto-da-Fe
  • Auteur : Roger Zelazny
  • Résumé :

Ouais, et Gomorrhe…[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]